Dégelée royale

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

12bis

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 9782356482136

Résumé de l'album Dégelée royale


Sous l'égide d'Albert II, la famille royale belge au grand complet s'est réunie afin de définir, comme chaque année, sa stratégie pour glaner la dotation versée par le Parlement. Toutefois, la préoccupation est de mise, car il est question, ces temps-ci, que la Belgique se scinde en deux nouvelles nations. Considérant les effets terribles que produirait un tel découpage territorial sur la famille régnante qui se verrait privée à jamais de tout droit divin et de tout subside, Albert II prépare ses arrières et se met en quête d'un nouveau territoire où il pourrait assouvir sa royale autorité. Mais les pays aspirant à la monarchie ne sont pas pléthores et Albert II, devant l'imminence de la scission, doit se préparer au pire. En ce cas, une royale riposte s'impose !


 

Par Phibes, le 15/10/2010

Notre avis sur l'album Dégelée royale


Le problème lié à la partition hypothétique de la Belgique se voit ici traité d'une façon humoristique. Rien de plus normal que ce soit deux artistes belges de souche, Thierry Robberecht et Marco Paulo, qui s'accaparent de ce sujet brûlant pour en faire une caricature dans laquelle la famille royale, première concernée par ces tensions communautaires, est passée au crible.


Considérant le parcours plein de fantaisie des deux auteurs qui se connaissent bien pour avoir travaillés ensemble sur plusieurs projets (Zack & Willie, La smala…), on peut supputer sans avoir ouvert le livre et au regard du premier de couverture que la dérision sera de mise et que la cour proche du roi des belges va subir quelques égratignures.


Le contenu confirme sans ambiguïté l'ambiance caricaturale et passe au laminoir les principaux personnages que couvre la couronne belge. A cet égard, Thierry Robberecht joue à fond la carte de la vénalité de cette dernière qui n'aspire qu'à régner selon un principe basé sur le profit. La galerie de portraits qu'il présente se veut poussée à l'extrême et transforme en tare paroxysmique les moindres tics ou défauts de ces hautes personnalités ainsi que les rapports qu'elles ont entre elles. Aussi, le résultat est bien grinçant, acidifiant et se veut distiller un humour somme toute assez sympa, distrayant, qui peut faire mouche si l'on est bon public.


Le travail de Marco Paulo est intéressant dans la manière de réaliser les caricatures de la famille royale belge. Son trait est incisif, empreint de cocasserie et rend le jeu de ses personnages royaux assez audacieux.


Dégelée royale se veut donc une sacrée marmelade que les purs royalistes belges trouveront aigre. Pour les autres, il correspondra à un bon moment de détente sans mauvaise prétention aucune si ce n'est de se gausser royalement.


 

Par , le