Découpé en tranches

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SEUIL

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 2020864614

Résumé de l'album Découpé en tranches

Philippe Chapuis, plus connu sous le nom de Zep fait part de ses réflexions sur le fait d'avoir un super pouvoir et de ses conséquences inattendues, sa méthode pour résister aux films d'horreurs, …
Sur d'autres histoires, il raconte sa vie avec ses petits moments de joie, tristesse ou incompréhension en mini histoires de 2 a 4 pages.

Par Fef, le NC

Notre avis sur l'album Découpé en tranches

Zep est connu pour Titeuf, pourtant ce ne sont pas les albums que je préfère de lui. Je suis plus fan de l'enfer des concerts et des filles électriques. L'humour y est un peu différent. C'est plus proche de choses qui peuvent m'arriver. C'est aussi le cas avec ce nouvel album. Par contre, dans ce tome, il n'y a pas vraiment de thème précis. On suit Zep dans des réflexions sur sa vie, son enfance, le rock, ses parents, la technologie, …
Il y a des planches qui m'ont surpris, on sent quelquefois la tristesse ou des regrets face à certains évènements. Bien sûr, ils sont souvent cachés derrière un commentaire humoristique. J'ai l'impression que c'est une sorte de protection. C'est plus facile de faire passer des sentiments de cette façon. J'adore la réflexion sur le sanglot-épinard qui est plus difficile que les autres à faire passer.
Après avoir refermé le livre, ce sont principalement ces planches qui mélangent les sentiments dont je me souviens principalement. Je pense que cet album fera plus rire les parents que les enfants. Bien que j'aime beaucoup Titeuf, j'espère que Zep continuera aussi ce genre d’album un peu plus personnel.

Par , le

A travers ce livre, c'est la personnalité de Zep que l'on découvre. Un homme sensible et attachant qui a le mérite d'avoir su rester simple malgré son statut de vedette.

Je n'étais pas fan de Titeuf mais j'adore Zep découpé en tranches. L'humour est au service d'une réflexion sur soi et sur la société. Chacun s'y retrouvera un peu. Un vrai régal.

Par , le

Délaissant les cours d’école, Zep préfère nous parler de lui et c’est tout bénéfice pour nous, lecteurs. Alors que Titeuf se complaisait trop souvent dans l’humour pipi-caca, il nous livre une œuvre beaucoup plus intime et mature.
Chaque tranche racontera comment l’auteur se voit par rapport à un sujet. Parfois tenant plus du gag, parfois plus de la réflexion personnelle, le constat est qu’à chaque fois Zep touchera par son humour et sa sincérité. Son dessin est fidèle à lui-même et très proche de son Enfer des concerts, par exemple.
Zep découpé en tranches, c’est donc un peu comme le Retour à la terre de Ferri et Larcenet, c’est drôle, frais, touchant, en un mot : attachant. J’en reprendrai bien quelques tranches…

Par , le

Nos interviews liées

Une longue et belle interview de ZEP par Quentin Lefebvre

Quand l'auteur de Handman, rencontre ZEP ....









Un grand merci à Quentin pour ce partage. Vous pouvez retrouver le retouver sur son blog
http://www.quentinlefebvre.fr [...]

Lire la suite ›

conférence de presse de Zep

La semaine dernière, nous recevions un email annonçant que Sceneario est invité à la conférence de presse que donne Zep pour la sortie du prochain Titeuf.

Comme il me restait des congés, je me porte volontaire et regarde donc le carton d'invitation, où je vois que les enfants sont invités. C'est assez étrange mais je ne m'effraie pas (enfin presque pas).
Mercredi 4 octobre, je me prépare, prends le métro et me retrouve devant la salle où se passe la conférence. A l'entrée je donne mon nom et je peux entrer. Au bout du couloir, dans une grande salle,  je vois de nombreux stands pour les enfants.  Chaque stand est en rapport avec un des amis de Titeuf et semble très sympa pour les enfants, et j'ai l'impression que cela doit être le cas aussi pour les grands enfants.  Mais bon je suis surtout venu pour la conférence et comme il est l'heure, je rentre dans la salle prévue, enclenche mon magnéto et prépare mon appareil photo [...]

Lire la suite ›