DEATH NOTE #4 Flamme amoureuse

voir la série DEATH NOTE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KANA

Genre :

Fantastique

Manga

Polar

Thriller

Sortie :
ISBN : 2505001065

Résumé de l'album Flamme amoureuse

Un deuxième Kira a fait irruption dans l’affaire. Afin de le piéger, L demande à Light Yagami de l’aider dans l’enquête et de se faire passer pour Kira. Pour L, c’est aussi l’occasion de forcer Light à dévoiler son jeu. Il le soupçonne toujours fortement d’être le vrai Kira. Light sait qu’il est obligé de coopérer avec la police. Mais il sait aussi qu’il doit prendre les enquêteurs de vitesse et découvrir avant eux la personne qui possède l’autre Death Note, sous peine d’être démasqué à son tour.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Flamme amoureuse

L’affaire devient un vrai casse-tête pour les enquêteurs et aussi un peu pour le lecteur. Il faut en effet suivre les raisonnements de L et de Light qui jouent une véritable partie d’échec. Ce quatrième tome est donc très cérébral, presque trop. Chacun expose ses théories et tente de manipuler l’autre.

Cela donne parfois de la lourdeur au récit. Ce manga n’en reste pas moins captivant. L’histoire est très originale et j’ai dévoré en trois jours ces quatre premiers volumes. Et puis, la seconde partie du livre est plus vivante. Light doit soudain composer avec une fille qui dispose d’un autre Death Note. Il doit aussi tenir compte d’un autre Dieu de la Mort (celui de la fille justement) qui n’est pas aussi neutre que Ryûk. Cela donne une situation complexe qui risque de basculer à tout instant. D’ailleurs, c’est bien ce qui arrive dans le dernier épisode (mais je n’en dirai pas plus).

Côté dessins, c’est très plaisant sans toutefois être du grand art.

Je suis impatient de voir la suite sortir (prévue en août 2007) !

Le livre est toutefois annoncé en 12 tomes, pas moins. Et, comme Aub dans la critique du tome 1, j’ai du mal à imaginer comment maintenir le suspense si longtemps. On sent bien dans ce quatrième volume que les choses commencent à être diluées pour faire durer le plaisir. Espérons que ça ne soit qu’une impression !

Par , le

Les albums de la série DEATH NOTE