DE GAULLE #3 Troisième époque

voir la série DE GAULLE
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

GLENAT

Collection :

Ils ont fait l'Histoire

Genre :

Biographie

Historique

Sortie :
ISBN : 9782344032596

Résumé de l'album Troisième époque

Du retrait de la vie politique du Général de Gaulle en 1946, jusqu’à son dernier souffle à la Boisserie, le tome 3 de De Gaulle nous fait revivre l’agonie de la IVème République, ainsi que les onze années de pouvoir gaulliste qui vont suivre !

Par V. Degache, le 21/04/2021

Notre avis sur l'album Troisième époque

Nous avions laissé dans le Tome 2 le Général en janvier 1946, désabusé par l’adoption d’une constitution qui ne répondait pas à sa vision d’un exécutif fort. Ce dernier volet reste dans continuité chronologique du récit. Tout le début de cette Troisième époque est marqué par la Guerre d’Algérie, durant laquelle, de Gaulle, en pleine « traversée du désert », va peu à peu apparaître comme le dernier recours. Mai 68, ainsi que l’usure du pouvoir gaulliste prennent aussi une part importante.

Le de Gaulle intime n’est pas oublié, ébranlé par le décès en 1948 de sa fille Anne, atteinte de trisomie, qu’il chérissait tant, ou représenté dialoguant et se confiant à sa femme Yvonne. Traitant la période s’étalant de la IVème République jusqu’au décès du général en 1970, ce volume constitue un vrai défi pour l’écriture du scénario, assuré par Mathieu Gabella, amenant forcément à faire des choix dans les événements traités, et devant être lisible, notamment lors les tractations en termes de politique nationale et internationale.

L’ensemble conserve fluidité et cohérence dans la narration. Le dessin de Michaël Malatini, épaulé par Christophe Regnault au story-board,  est à saluer. Son crayonné sur les visages procure réalisme et donne réellement vie à l’ensemble des acteurs croisés. Même dans les scènes plus bavardes, ses personnages gardent un certain naturel, et son dessin du dynamisme. Plans d’ensemble, et scènes de foules sont tout autant réussis. Le succès de cette trilogie, co-éditée par Glénat et Fayard dans la Collection Ils ont fait l'histoire, doit aussi beaucoup au travail de l'Italien !

Le dossier de fin d’ouvrage est réalisé par une historienne spécialiste de Charles de Gaulle, Frédérique Néau-Dufour. Synthétique et bien rédigé, c’est un vrai plus apporté à la BD.

N’hésitez pas à vous plonger dans la vie de cet homme qui marqua l’histoire de France et du monde au XXème siècle, elle nous est ici restituée et racontée avec intelligence et talent artistique !

Par , le

Les albums de la série DE GAULLE

Nos interviews liées

Mathieu GABELLA pour la série LA LICORNE chez Delcourt

Sceneario.com : Bonjour Mathieu. Ton actualité est la sortie du quatrième et dernier tome de la série La Licorne. Qu’as-tu ressenti lorsque tu as mis le mot fin à la fin de cette saga ?
Mathieu GABELLA : Un certain soulagement, comme Anthony, mais pas forcément pour les mêmes raisons. La Licorne, comme Anthony le dit souvent, ça représente huit ans de sa vie. Moi, ça fait dix ans que j'ai commencé à travailler dessus, à avoir les premières idées, l'envie de faire une bd parlant d'Histoire de la Médecine d'un côté, de parler de la Tapisserie de la Licorne, de l'autre. Un jour, les deux idées se sont mélangées.
Mais ce processus de développement, puis de rédaction s'est fait sur un délai assez long et surtout, en parallèle avec beaucoup d'autres écritures, d'autres projets. Et pour la fin, c'est pareil : je suivais d'autres livres, je finissais d'en écrire d'autres en même temps et je commençais d'autres projets aussi [...]

Lire la suite ›

Mathieu Gabella

Interviewer:  Matt et Eric pour l'Equipe de Sceneario.com. Caméra et son Mathieu Langlois, mixage Aubert Bonneau. [...]

Lire la suite ›

Interview de Matthieu Gabella : découvrez le secret de la Licorne !

Sceneario.com : Bonjour Mathieu. Peux tu nous faire une présentation sommaire de Mathieu Gabella avant son entrée dans le monde de la Bande Dessinée ? Et pour quoi, t’es tu lancé la dedans ?

Matthieu Gabella : Avant mon entrée dans le monde de la BD, je faisais des études d’ingénieur. Ce métier m’intéressait pour le côté scientifique, mais aussi créatif : je voulais bosser en bureau d’études, ou en recherche et développement. Les aperçus que j’ai eus de l’industrie au cours de mes quelques stages m’ont un peu effrayé… Or, un camarade qui dessinait me proposait au même moment de lui écrire un scénario de bd. C’était la Chute, avec cet ami, Poulos, et c’est comme ça, chez Petit-à-petit, que ça a démarré…

Sceneario [...]

Lire la suite ›