Daybreak

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Contrebande

Genre :

Anticipation

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782413022503

Résumé de l'album Daybreak

Dès la première case, le héros manchot, que l'on va désormais suivre au jour le jour, s'adresse au lecteur, ou plutôt celui par qui nous pouvons lire ces pages. Nous sommes dans un monde post-apocalyptique menacé par des zombies. Il faut donc survivre, trouver des coins ou se cacher, se nourrir, se méfier des inconnus. L'aventure qui démarre consiste en une longue errance…

Par Fredgri, le 07/03/2020

Notre avis sur l'album Daybreak

Un scénario en "caméra subjective" ou le lecteur peut s'immerger sans pour autant connaître tous les tenants et aboutissants, même si on les devine très vite. Il faut dire que la situation est assez "simple", un monde dévasté, des zombies, survivre à tout prix !

Toutefois, au delà de cette base des plus basiques, l'auteur nous propose un récit qui tient plus de la Route de McCarthy que de Walking Dead de Kirkman. Qu'importe les raisons de tout ça, qu'importe même les grandes intrigues hyper rythmées, il n'est ici question que d'individus sans grande envergure qui veulent simplement survivre jusqu'au lendemain. Et toute la subtilité de cette écriture va découler des petites scènes qui se déroulent devant nous, cette complicité qui se construit avec ce jeune homme à qui il manque un bras, ses petites astuces, cette façon de se résigner tout en continuant de fouiller deçi delà, de se contenter de ce qu'il trouve. Ces zombies qui parfois se profilent, bien plus silhouettes que véritablement là représentent cette peur irrationnelle qui nous angoisse, qui persiste, avec qui il faut apprendre à composer. Et ce gamin qui n'a rien d'un héros, à peine est-il celui de sa propre histoire, on le comprend, il accepte cet inconnu qui ouvre les yeux sur lui, il l'accueille, le guide et par cette petite astuce scénaristique nous emporte dans une errance troublante d'émotion froide, presque désincarnée…

Il n'y a aucune gloire dans cet album, aucun sentiment chevaleresque, juste l'interminable son des pieds qui raclent le béton, le bruit des pierres que l'on écarte ou d'un paquet de chips déchiré que l'on vide avec avidité !
Néanmoins, j'ai passé un incroyable moment de lecture, complètement pris dans ce rythme à la fois lent et tendu, tout du long… ! Fascinant, voir même hypnotique !

Un incroyable album, complètement atypique, une vraie perle à vite redécouvrir !

Par , le