DARK REIGN #14 Le réveil de la bête

voir la série DARK REIGN
Dessinateurs :




Scénaristes :



Coloristes :





Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Drame

Super Heros

Sortie :

Résumé de l'album Le réveil de la bête

Après s'être rendu compte de la manipulation de Norman Osborn et traqué par les hommes de ce dernier, le Kree Noh-Varr essaye de rentrer en contact avec l'intelligence suprême Kree afin de savoir quelle doit être sa place au sein des humains. Son rôle pourrait être déterminant dans la suite des tragiques évènements que connait actuellement le monde Marvel.
Norman Osborn, quant à lui, perd de plus en plus pied face à tant de responsabilités et il se passerait bien que son pion le plus puissant, le dénommé Sentry, se mette à détruire la ville, sous l'impulsion de Voïd, son alter égo.
Pendant ce temps, les équipes de Secret Warriors mises en place par Nick Fury se mettent en place afin de s'attaquer à deux des organisations les plus dangereuses qui soient: La très tentaculaire Hydra et la mystérieuse Léviathan!

Par Matt, le 25/11/2010

Notre avis sur l'album Le réveil de la bête

Ce quatorizième numéro de Dark Reign est pour moi l'un des plus aboutis et des plus intéressants, peut-être parce qu'à tout point de vue, on sent que les choses sérieuses vont ENFIN commencer.
Si je ne suis pas un dingue des crossovers dans lesquels en trois mois tout est fini, je trouve que Dark Reign a mis beaucoup de temps à s'installer, à trouver ses repères et donc à séduire ses lecteurs.
Pourtant, ce numéro marque un revirement important, et ce sur l'ensemble des séries que la revue rassemble, c'est assez rare pour le souligner!
Commençons par les Vengeurs Noirs, qui a pour mérite de donner désomrais un vrai rôle à Noh-Varr, personnage qui jusque là n'avait pas eu à faire grand chose, et dont on devine aisément qu'il va prendre de l'ampleur, surtout grâce à la fin de l'épisode, très soignée. Pour le dessin, Bachalo est aux commandes, et je dois dire que j'ai toujours été assez friant de ses performances passées, notamment sur les X-Men. Je ne retrouve pas ce sentiment sur l'épisode dessiné par Mike Déodato malheureusement, même si on à déja vu bien pire en la matière!! Les goûts et les couleurs comme on dit souvent...
Concernant la série des Secret Warriors, encore une fois, le scénario s'étoffe et la tournure des évènements risque de s'avérer très vite captivante, bien qu'elle aussi (la série) ait eu du mal à trovuer son souffle. Les scénaristes de chez Marvel seraient-ils équipés de moteurs Diesel?
Toujours est-il que l'Hydra fait l'objet d'un scénario sérieux, et les auteurs nous permettent enfin d'en savoir un peu plus sur les rouages et sur la composition de cette organisation qui s'était tout de même emparée du SHIELD, excusez du peu.

Bref, enfin un numéro que l'on referme avec excitation pour se dire: "Mince! Encore un mois à attendre pour avoir la suite!"

Par , le

Les albums de la série DARK REIGN