Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Comics

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782809457148

Résumé de l'album Tome 1

Daredevil est de retour à New York. Matt Murdock a choisi un travail de District Attorney, et son affaire concerne un criminel local nommé Lord Tenfingers qui vient de créer une nouvelle église en ville. Pour contrer ses plans, Murdock endosse à nouveau le rôle de Daredevil, il est aidé par un apprenti nommé Blinspot. Ensemble, ils font face aux hommes de Tenfingers, mais aussi aux ninjas de la Main...

Par Berthold, le 07/11/2016

Notre avis sur l'album Tome 1

Cette nouvelle série propose : Daredevil 1 à 5, ainsi que du materiel provenant d'All-New, All-Different Point One 1.

Daredevil connait un beau succès avec sa série TV diffusée sur Netflix. Pour ce nouveau titre, Marvel décide de joindre les talents de Charles Soule et de Ron Garney. Et pour son retour à New york, après avoir oeuvré à San Francisco, Daredevil change de costume. Un costume bien plus sombre.

Ce premier volume est une bonne surprise. Avec Charles soule à l'écriture, je sens que nous n'allons pas être déçus.
Le scénariste fait intervenir son héros dans le quartier de Chinatown, où il fait face à un nouvel adversaire, un dénommé Tenfingers, un homme qui s'est crée sa propre église et qui n'est autre qu'un chef criminel. Mais ce personnage attire l'attention de la Main, qui envoie ses ninjas. Daredevil combat donc sur deux fronts. Sur trois, devrais-je dire, puisque Murdock, nouvel employé du bureau du district attorney, tente de faire tomber Tenfingers légalement. Mais...
Nous découvrons que ce combat n'est pas si facile que ça.  Heureusement, Daredevil a pris un apprenti qu'il forme et qui l'aide : Blindspot. Petit à petit, le lecteur en apprend un peu sur ce nouveau personnage. Nous découvrons que Steve Rogers vient lui prêter main forte.
Soule nous gratifie d'une bonne intrigue noire, qui nous montre un Daredevil toujours aussi déterminé.

Quand à Ron Garney, son coup de crayon nous offre quelques belles pages où il nous plonge dans cette ambiance glauque. Son trait, aidé par les couleurs inspirées de Matt Milla, donnent une certaine force à cette histoire. Il se permet quelques audaces visuelles avec de superbes morceaux de combats.

Cette nouvelle série a un démarrage réussi qui permet de retrouver le célèbre tête à cornes plus en forme que jamais ! A ne pas manquer !

 

Par , le

Les albums de la série DAREDEVIL