DAREDEVIL #20 Le retour du roi

voir la série DAREDEVIL
Dessinateurs :




Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

PANINI

Collection :

100% Marvel

Genre :

Suspense

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782809414080

Résumé de l'album Le retour du roi

Wilson Fisk est quelque part en Espagne. Il a fait la connaissance d'une femme, Marta, qui a deux enfants. Il se sent bien avec elle. Il profite du temps qu'il passe en sa compagnie. Mais le passé le rattrape. La Main a massacré la femme qui l'a aidé. Fisk affronte les ninjas mais les blessures l'ont paralysées sur le moment. Lady Bullseye vient lui annoncer ce que la Main attend de lui et cela concerne Daredevil !
Fisk revient à New York, dans le quartier de Hell's Ktichen. Et il tient à faire savoir qu'il est de retour...

 

Par Berthold, le 12/09/2010

Notre avis sur l'album Le retour du roi

Le retour du roi est un excellent récit qui va conclure le passage de Brubaker et Michael Lark sur la série Daredevil. C'est aussi dans cette saga que Marvel remettra la bonne numérotation et que vous aurez droit à l'épisode 500.

Brubaker fait donc revenir Wilson Fisk, le Caïd. Au début, nous le voyons qui essaie d'avoir une vie normale, de se ranger, de tenter d'oublier son passé. Le lecteur se prend d'affection pour ce nouveau Fisk. Malheureusement, cela ne durera pas. La Main le retrouve et va assassiner Marta, son amie et les enfants. Fisk n'a donc d'autre choix que de retourner à New York et d'affronter Daredevil. Mais le Caïd reste le Caïd : il a un tout autre plan en tête.
C'est là que réside tout le talent de Brubaker, il nous entraine là où nous nous y attendons le moins.
Le suspense est d'excellente facture et tient bien la route. Je me suis fait plaisir à lire ce récit. L'auteur y joue avec les sentiments, la rédemption, la colère (Matt Murdock qui se fait virer par Foggy Nelson) etc. Quelques coups de théâtres vont venir ponctuer le fil du récit. La fin est très prometteuse. Brubaker a laissé à Andy Diggle, le repreneur de la série, une nouvelle piste à étudier. Je n'en dis pas plus, mais si vous avez lu le Dark Reign Hors Serie : The List 2 de ce mois-ci, vous savez à quoi vous attendre.
Le personnage de Lady Bullseye est vraiment intéressant. Elle a du potentiel. Attendons donc de voir ce que donnera la suite.

Le dessin de Michael Lark accompagné de Stefano Gaudiano est encore une fois un régal pour les yeux. Depuis Gotham Central, je reste subjugué par ce trait et ce style. Tiens, il faut aussi souligner le travail de Matt Hollingsworth qui m'a impressionné par ses tons, ses couleurs, ses ambiances. Regardez donc les scènes sous la neige, vous avez la sensation de la voir tomber, d'avoir le froid sur vous.

De plus, vous lirez dans ce numéro un récit signé Ann Nocenti et illustré par David Aja où Daredevil affronte Bullseye.

En conclusion, Ed Brubaker a fait un très beau boulot sur la série Daredevil, bien supérieur à celui de Bendis, je trouve. Voyons si Andy Diggle saura tenir le rythme à l'avenir.

 

Par , le

Les albums de la série DAREDEVIL

Nos interviews liées

Rencontre avec José Villarrubia, auteur avec Alan Moore du Miroir de l'Amour

Le Miroir de l'amour est un poème d'Alan Moore qui retrace l'histoire de l'homosexualité, de la préhistoire à nos jours. La première version date de la fin des années 80. A cette époque, Moore fait parti d' AARGH ! (Artists Against Rampant Governement Homophobia) une association d'artistes qui protège les droits des homosexuels contre la politique du gouvernement Tatcher, qui avait voté la Clause 28. Cette loi considérait comme illégale la valorisation de l'homosexualité. Le poème a ensuite été adapté au théâtre avant d'être publié dans cette nouvelle édition avec les photos de José Villarrubia. C'est à l'occasion de la sortie de la version française que Sceneario a été invité à l'inauguration de l'exposition des photos qui illustrent le livre. Cette exposition a lieu à la galerie Peter's Friend, 25 gallerie Montpensier du 9 au 25 novembre 2006 [...]

Lire la suite ›