Daredevil/Punisher

Dessinateurs :




Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Comics

Super Heros

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782809462364

Résumé de l'album Daredevil/Punisher

Manhattan, au New York State Supreme Court. Matt Murdock assiste au départ du fourgon blindé qui emmène Antonov, un chef de la pègre russe, à l'aéroport pour prendre l'avion pour le Texas où il sera jugé. Le criminel menace Murdock, mais celui-ci entend le bruit d'un fusil qu'on arme. Lorsqu'il entend que le doigt appuie sur la détente, Murdock fait semblant de trébucher pour faire tomber Antonov. Il comprend que le russe est la cible. Il le fait embarquer de force et se met à l'abri pour redevenir Daredevil et aller voir sur le toit qui est ce tireur. Forcément, il n'est pas surpris de se trouver face à Frank Castle, alias le Punisher...

Par Berthold, le 04/04/2017

Notre avis sur l'album Daredevil/Punisher

Le one-shot Daredevil/Punisher reprend la mini série : DAREDEVIL/PUNISHER: SEVENTH CIRCLE 1 à 4.

Pour arbitrer ce nouvel affrontement entre Daredevil et le Punisher, Charles Soule, le scénariste actuel de la série Daredevil.
Seventh Circle, c'est de l'action non stop, une course poursuite endiablée où Daredevil et son assistant, Blindspot, mettent tout en oeuvre pour empêcher l'assassinat de ce chef de la pègre russe. Bien sur, pour Murdock, c'est toujours un dilemne de protéger un tel malfrat qui, d'ailleurs, n'hésite pas à faire intervenir aussi ses hommes pour le délivrer ou encore à utiliser le Crimson Dynamo pour lui venir en aide.
Dans ce combat, Daredevil est davantage handicapé, puisque suite à un choc sur la tête, son sens radar ne fonctionne plus. Ce qui risque de lui causer vraiment des problèmes. Quand au Punisher, il est toujours aussi imposant et têtu. Quand il a une idée en tête...
L'affrontement est très impressionnant. D'ailleurs, Castle met quelques points sur les I à Daredevil, à vouloir protéger Antonov, alors qu'il va être jugé au texas où la peine capitale existe toujours ! Soule va même plus loin à un moment où Daredevil "pète les plombs".

Ce récit est excellent, on ne s'y ennuie pas un instant ! Le sujet abordé fait réfléchir sur un certain sens de la justice.

Au dessin, Szymon Kudranski, assisté par Reilly Brown et Mast. Du très bon boulot où même l'ambiance est très appuyée par les couleurs de Charalampidis. On a droit à de beaux effets visuels. C'est très rythmé et par moment assez époustouflant !
La couverture de ce one-shot, signée Relley Brown, est superbe et efficace. Elle donne vraiment envie de se plonger dans la lecture de ce récit.

Un excellent album que je vous invite à lire.

Par , le