DAREDEVIL : L'HOMME SANS PEUR #4 Le rapport Murdock

voir la série DAREDEVIL : L'HOMME SANS PEUR
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Comics

Super Heros

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782809456684

Résumé de l'album Le rapport Murdock

Après plusieurs années passées en prison, Alexander Bont sort enfin. Agé de 93 ans, il revient à Hell's Kitchen. Le quartier a bien changé depuis, et il n'a qu'une seule idée en tête : se venger de celui qui l'a mis derrière les barreaux : Daredevil, ou plutôt de celui qui se cache sous le masque du justicier : Matt Murdock, l'avocat aveugle. Alexander Bont était l'ancien caïd de Hell's Kitchen...

Par Berthold, le 19/09/2016

Notre avis sur l'album Le rapport Murdock

Ce nouveau volume reprend : Daredevil  66 à 81.

Dans ce bon gros volume, on retrouve le justicier aveugle dans une de ses meilleures sagas. Bendis étant très inspiré par le côté noir que peuvent apporter le personnage et son univers.
Bendis et Maleev ont fait un incroyable travail sur Daredevil, ce que confirme ce volume. D'entrée, nous faisons connaissance avec Alexander Bont, celui qui fut le caïd avant Wilson Fisk.
Cette histoire permet des flash-backs dans les années dites de l'âge d'Or. Bendis crée les personnages de L'Ange et du Défenseur pour cette époque : deux justiciers dont un est assassiné par Bont. Par la suite, pour montrer la période correspondant aux débuts de Daredevil quand il avait le costume jaune, les couleurs reprennent le procédé des années 60/70. La construction du récit n'a pas du être facile pour les auteurs, mais ils s'en sortent avec les honneurs : un travail de maître. D'ailleurs ces épisodes ont reçu un Eisner Award, une récompense bien méritée.

On découvre aussi celle qui va reprendre le costume du Tigre Blanc. Et puis, c'est toujours un plaisir de retrouver Melvin Potter, alias le Gladiateur. Et puis, on a un choc ! Daredevil devient le nouveau caïd de Hell's Kitchen !!
Et oui, c'est vrai, Bendis n'avait pas encore abordé le sujet sur ce qui était arrivé juste après cette proclamation. Le scénariste revient donc là-dessus en s'inspirant du Décalogue pour une aventure de Daredevil qui nous change, par l'ambiance, de ce que nous avons déjà pu lire.
En fait, le Daredevil n'apparait que lors de flash-backs, lorsque les membres du groupe parlent de leurs diverses expériences lorsqu'ils ont croisé le diable rouge. Matt Murdock , lui, n'intervient que pour résoudre ce qui se trame dans son quartier.
Le scénario de Bendis est vraiment très bon. En fait, ce volume permet à Bendis de conclure en beauté son passage sur Daredevil ! Ce volume réserve de nombreuses surprises.

Alex Maleev fait un très beau travail : il est aussi à l'aise dans les scènes de discussion que dans les scènes d'action. Il faut noter une ou deux scènes assez violentes. Maleev, aidé par Dave Stewart aux couleurs, offre un travail remarquable sur Daredevil ! Il en impose avec ses planches.

Je trouve ces récits d'un très haut niveau et l'histoire est vraiment prenante : voici une aventure de Daredevil qui vaut vraiment le détour !
Une oeuvre à redécouvrir sans hésiter une seconde !

 

Par , le

Les albums de la série DAREDEVIL : L'HOMME SANS PEUR