Dans la colonie pénitentiaire

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Ex-Libris

Genre :

Adaptation

Drame

Inclassable

Sortie :
ISBN : 9782756009087

Résumé de l'album Dans la colonie pénitentiaire

Un voyageur a une bien lourde tâche ! Il doit donner son avis sur une machine judiciaire utilisée dans une colonie pénitentiaire. Cette machine grave la sentence sur le corps du condamné jusqu'à ce que mort s'en suive...

Par Arneau, le NC

Notre avis sur l'album Dans la colonie pénitentiaire

Quelle belle adaptation, que cet album de Sylvain Ricard et Maël. Je n’avais jamais lu cette histoire de Kafka mais j’ai pu retrouvé, dans la BD, l’absurdité si caractéristique que l’on rencontre dans certains livres de l’auteur, comme « Le procès ».
Le texte d’introduction de Sylvain Ricard est assez explicite, et son analyse du texte original suffisamment fine pour ne pas s’étendre davantage sur la force de cette histoire. On peut tout de même dire que le travail des 2 auteurs rend grâce à l’œuvre de l’écrivain. L’attraction/répulsion qu’exerce l’album sur le lecteur augmente au fur et à mesure du récit et il est difficile de s’en détacher avant la fin. Côté graphisme, entre les décors minimalistes, les cadrages et les choix de couleurs d’Albertine Ralenti, tout participe à rendre l’ambiance surréaliste. Les dialogues sont particulièrement travaillés et précis et participent pleinement à la montée en puissance de l’histoire. L’ensemble constitue un bel hommage et une belle mise en lumière d’un écrivain de plus en plus présent dans le monde de la BD avec plusieurs adaptations.

Une lecture vraiment forte et originale, qui mérite le détour !

Par , le

J'avais lu ce texte il y a longtemps, un texte envoutant et réellement passionnant tant les thématiques de Kafka y sont poussées à l'extrème. Cette adaptation est somme toute très fidèle, elle me surprend car, pour être honnête, elle casse un peu l'effet justement du texte en montrant les choses alors qu'à l'origine une des grandes forces de Kafka c'est les mots et les suggestions. Mais je chipote, car franchement, en dehors de cet aspect nécessairement explicite, cette adaptation est très réussie, elle retranscrit bien la force des images développée dans les textes de l'écrivain. Le graphisme aussi m'a surpris, je ne connaissais pas l'artiste et j'ai beaucoup aimé ce trait très vif, parfait pour cette histoire.

Par , le

Nos interviews liées

Maël écoute les Revenants

Sceneario.com : Bonjour Mael,
En septembre va sortir chez Futuropolis un album intitulé Les Revenants qui aborde le retour au pays des ex soldats de la guerre d'Irak. C'est un album qui est réalisé avec une très grande sensibilité et qui fait l'amer constat que la ré acclimatation de ces hommes et femmes est très difficile.

Cet album est scénarisé par Olivier Morel, comment l'as-tu connu ?
Maël : Olivier m'a contacté par l'intermédiaire de Mathieu Augustin, le monteur de son film "L'âme en sang", qui fait de la musique avec le batteur de mon groupe HitchcockGoHome. Olivier et Mathieu ont réalisé, en discutant avec le producteur Paul Rozenberg, que tout un matériau issu des repérages et du tournage était intéressant mais ne pouvait trouver sa place dans le montage d'un film documentaire. Ils ont donc pensé à un récit en bande dessinée, et Mathieu connaissait mon travail [...]

Lire la suite ›