DA QIN #1 L'âge de fer

voir la série DA QIN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Boussole

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782302046368

Résumé de l'album L'âge de fer

A l’extrémité est du territoire tchouktche, au bord de la grande mer, Numa le romain et Brennus le galate ont été accueillis sous l’autorité de Xiaolong par une tribu de chasseurs autochtones et participent à la traque des énormes kyrkys. Lors de la curée, l’officier romain ne peut s’empêcher, au vu du sang, de se remémorer deux ans plutôt la terrible bataille de Carrhes contre les Parthes à laquelle il a participé et qui s’est transformée en véritable fiasco pour l’armée de Crassus. Faisant partis des quelques survivants, Numa et Brennus ont été faits prisonniers et emmenés de force aux confins de l’empire parthe, là où aucun romain n’est jamais allé. C’est lors de ce périple exténuant que Numa, tout en ruminant des envies d’évasion et hanté par ses démons, va faire la découverte d’autres peuplades, certaines cultivant la sauvagerie et d’autres un art de vivre beaucoup plus évolué.

Par Phibes, le 18/02/2016

Notre avis sur l'album L'âge de fer

Sous l’ancien patronyme donné par les chinois de la dynastie Han à l’Empire romain, Olivier Richard nous propose une aventure historique au long cours, aventure dont le point de départ est la terrible bataille contre les Parthes qui se déroula en 53 av J.C. et qui déboucha sur la défaite de l’armée romaine conduite par le général Crassus.

A l’appui de ce repère authentique, le scénariste offre l’occasion, de découvrir le long périple extraterritorial on ne peut plus tourmenté de l’un des survivants au désastre, à savoir Numa, un officier de cavalerie romain. De fait, servi par une voix-off éclairante, le récit se fait l’évocation des vicissitudes vécues par ce personnage dans le cadre d’une excursion forcée entre Carrhes (Turquie) et l’extrémité de la Chine orientale.

Cet exode qui est partagé par un autre protagoniste récurrent, le massif Brennus, se veut très prenant par le fait qu’il se base essentiellement sur la découverte par les deux romains de différentes cultures exotiques (celle des Parthes, des Xiongnu et des chinois de la dynastie des Hans) liées aux territoires traversés. Il en découle, eu égard à l’époque traitée, et sous la réunion des trois personnages clés Numa, Brennus et Xiaolong, une multitude de faits guerriers qui se voient relatés dans une sauvagerie extrême et assurément proche de la réalité historique. Sur ce dernier point, il est indéniable qu’Olivier Richard a, pour ce faire, assuré un gros effort documentaire pour bien asseoir sa fiction et la rendre la plus convaincante possible dans son développement.

Par ailleurs, afin de donner une connotation plus intrigante, le scénariste a souhaité travailler la profondeur de Numa, en le plongeant, à plusieurs reprises, dans un combat intérieur qu’il va devoir dissiper.

Storyboardée par Ullcer (dessinateur de Lazy company, de femmes en résistance – T3, de Zodiaque – T7…), cette aventure fait l’objet d’une mise en images peaufinée par Yang Weilin qui signe ici sa première BD grand public. On ne pourra que saluer sa performance qui permet déjà de constater que le côté recherche historique n’a pas été éludé. Le travail est donc aiguisé, bien réaliste quant aux décors, aux tenues vestimentaires… qui permettent de donner une authenticité non négligeables à l’exode de l’officier romain. Il va de soi que l’artiste n’hésite pas, pour bien traduire la barbarie de l’époque et titiller la sensibilité du lecteur, de dessiner des scènes chocs, bien ensanglantées. A noter également la très belle colorisation de Greg Lofé qui donne à l’ensemble un relief des plus agréables.

Un premier tome pleinement concluant qui a l’avantage de nous lancer dans une équipée au bout du monde, placée sous les signes de l’Histoire ancestrale et du brassage culturel.

Par , le

Les albums de la série DA QIN