Cythere, l'apprentie sorcière

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Fantastique

Humour

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782205067316

Résumé de l'album Cythere, l'apprentie sorcière

Cythère est une jeune sorcière qui apprend le "métier" avec sa grand-mère. Mais cette dernière se rend vite compte que la fillette est particulièrement douée !!!

Par Fredgri, le 29/10/2014

Notre avis sur l'album Cythere, l'apprentie sorcière

Dargaud réimprime cet album jusque là devenu introuvable, qui regroupait à l'origine les 11 épisodes parus dans Pif entre 1978 et 1980 ! Pour cette nouvelle édition l'éditeur à fait refaire les couleurs par Isabelle Cochet et rajouté à la fin la petite histoire "La voiture du clair de Lune" que réalisa Fred et qui fit l'objet d'un livre-disque avec Jacques Dutronc !

C'est donc l'occasion de revenir sur l'univers de Fred, un univers onirique ou le fantastique prend vite des contours complètement farfelus, nourrit de jeux de mot, de petites pépites d'imagination et d'une joie de vivre communicative qui déborde dans chaque case.
On glisse ainsi dans les traces de la petite Cythère qui découvre la magie et ses multiples formules, qui se laisse aller à transformer les uns en autres, à se multiplier, à remettre en place cette tante snobinarde etc. La petite s'amuse et le lecteur avec ! Nous retrouvons ainsi cette âme d'enfant qui s’émerveille devant ces trouvailles scénaristiques... On se rappelle les aventures de Philemon sur les lettres de l'Atlantique, qui croisait mille et une créatures étranges, les yeux brillants en feuilletant ces planches...
Avec Cythère la même magie opère, de façon plus synthétique néanmoins, car il s'agit là de petits récits qui déclinent le même principe au grès des idées de Fred ! Et à ce niveau là "La voiture du clair de Lune" est complètement en harmonie avec le reste, la même cohérence débridée et jouissive !

Fred nous a quitté en 2013 et cet album nous montre combien l'imagination de ce grand de la bande dessinée nous manque, profondément !

Chapeau l'artiste et encore merci à Dargaud pour maintenir ce trésor vivant !

Par , le