CROSSED Intégrale

voir la série CROSSED
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

MILADY

Genre :

Aventure

Thriller

Zombies

Sortie :
ISBN : 9782811210922

Résumé de l'album Intégrale

 
Quand les équipes de spécialistes envoyées en urgence sur place sont arrivées, elles n’ont pas pu mener à bien leur mission d’arrêter les sites nucléaires et ont dû avec horreur se rendre à l’évidence : les personnes contaminées qui les attendaient et les ont empêchées d’agir s’étaient métamorphosées en de véritables zombies cannibales qui, à l’instar des vampires mordant leurs victimes, ont eu tôt fait de contaminer la majorité de la population et de mener le monde au chaos.

Dans cet horrible contexte, des personnes ont été épargnées. Mais le risque était tellement fort pour qu’à leur tour, elles se fassent contaminer, que les moins fatalistes d’entre eux n’ont plus eu d’autre alternative que de prendre le large pour survivre ; en groupe, pour être plus forts, mais toujours dans l’angoisse de tomber un jour ou l’autre sur un "contaminé" qui ferait basculer leur destin...
 

Par Sylvestre, le 21/12/2013

Notre avis sur l'album Intégrale

 
Avec Crossed, on est un peu à la croisée des chemins entre une œuvre du type Les Mondes d’Aldebaran pour le côté "expédition dans un monde inconnu et potentiellement dangereux" et une autre, du type Walking dead pour le côté zombies... côté qui confirme la dangerosité ci-dessus évoquée. De belles références, n’est-ce pas ?! Oui, et brandies pour vous garantir à la fois la qualité des ambiances angoissantes de l’aventure et celles, gore, de tout ce qui a trait à l’horreur des situations que vous allez découvrir lors de votre lecture. Et c’est vrai que suspense et stress nous tiennent de bout en bout ! Ce qui n’empêche pas au récit de proposer, en plus de tout ce qui vaut à la BD sa bien méritée mention "Pour lecteurs avertis", de très nombreuses scènes de réflexion de la part des héros épargnés (et tentant de survivre) à propos du devenir de l’Homme dans un milieu hostile dont il n’a plus la maîtrise. On sent bien cette recherche qui a été menée par le scénariste sur le volet psychologique et son analyse des relations entre les gens du groupe aux côtés desquels on chemine essaye ostensiblement de présenter un large éventail de cas d’école en situation extrême. Ce qui passe par l’analyse de leurs angoisses, de leurs espoirs, de leurs initiatives, de leur retenue ou encore de leurs fatales disputes sourdant parfois de petits accrocs anodins...

L’histoire est prenante, oui. Mais ceci dit, soyons honnêtes : le scénario de Crossed n’est en rien original. Voir même, c’est du "déjà revu" (!!!) ; ce qui laisse au dessin la lourde mission de faire de cette série une série qui tire quand même son épingle du jeu. Alors ça passe par des représentations choc, par des dessins très crus bourrés d’horreurs : de violences, de meurtres, de viols, etc, etc... Ça passe aussi par le fait que ces horreurs auxquelles on assiste ne sont pas toutes du fait des "méchants" mais sont également orchestrées à l’occasion par les "gentils" qui ainsi s’adaptent à la situation face à des ennemis inhumains finissant par évoluer et par s’organiser. A cet exercice, Jacen Burrows brille : il nous réalise une collection de "vignettes choc" à ne pas mettre à la vue de tout le monde et fait ainsi de cette lecture une expérience terrifiante. C’est juste dommage que son trait soit finalement si propret ; il aurait je pense pu être encore plus "crade".

Il y a dans Crossed vraiment matière à captiver l’intérêt du lecteur, en plus de la matière à combler son voyeurisme malsain. Mais cela n’empêchera pas ceux qui ont lu Cellulaire (de Stephen King) de déplorer qu’à part le type de dénouement, on ait ici exactement la même histoire : un phénomène rendant une partie de la population sanguinaire envers les autres et un groupe de héros se mettant en quête d’un endroit où être à l’abri de la moderne malédiction qui a frappé le monde... Panne d’inspiration ? Ou simplement univers classique appelant un scénario convenu ?

Allons, ne cherchons pas la perfection. Le tout est de frissonner un bon coup, n’est-ce pas ? Et là, tout est mis en œuvre pour que ça fonctionne. Un groupe avec une leader, un narrateur, un enfant, bref avec des gens qui y passeront et d’autres non... Et un contexte à vous glacer le sang ; ce qui est ma foi une alternative acceptable quand on sait le risque qu’il y aurait plutôt à le voir gicler !!!

Démoniaque ! Avec une conclusion qui peut être une fin en soi ou une incitation à développer les aventures d’autres survivants...
 

Par , le

Les albums de la série CROSSED