CROSSED + 100 #1 Volume 1

voir la série CROSSED + 100
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Anticipation

Comics

Fantastique

Horreur

Sortie :
ISBN : 9782809439861

Résumé de l'album Volume 1

(Crossed +100 1 à 6)
En 2108, les humains se sont organisés en communauté à travers le pays. Il n'en reste plus que quelques millions qui tentent de vivre dans ces nouvelles villes, se protégeant des infectés qui répandent leur mal !
Future Taylor est une jeune archiviste, dont la mission est de recueillir la mémoire du passé. Alors qu'elle est en mission afin de trouver des livres avec son groupe ils tombent sur un étrange autel ou figure la photo d'un inconnu. A partir de là ils se demandent si les infectés ne commenceraient pas à s'organiser de leur côté, démontrant qu'ils seraient capable de penser collectivement... Future, avec l'aide d'un ami archiviste lui aussi, établit une théorie ou elle envisage que dans les hauteurs existerait un village d'infectés...

Par Fredgri, le 03/10/2015

Notre avis sur l'album Volume 1

Le principe de Crossed est simple, au début du 21 ème siècle un étrange virus aurait contaminé progressivement la population de la Terre, transformant les uns et les autres en monstres assoiffés de sang, complètement dégénérés ! Alan Moore, qui revient à l'écriture d'une série, s'attache donc à décrire le monde 100 ans plus tard, avec un mal qui évolue, des communautés d'humains qui se sont adaptées, poussant leurs cultures, leurs religions et même leur langage à muter progressivement !

Est-il donc besoin de connaître les autres albums de Crossed ? Pas forcément, car Moore n'y fait pratiquement pas référence, ou tout du moins il glisse deçi delà des petits condensés d'Histoire pour expliquer ce qui s'est passé depuis, et c'est largement suffisant !
Toute la démarche va donc consister à poser un regard sur cette civilisation qui s'est adaptée.
On s'immerge petit à petit, on découvre ce nouveau langage et c'est vrai que c'est parfois déstabilisant, car il faut vraiment faire une gymnastique à chaque bulle, mais au fil des pages on s'y fait, on comprend le sens de tel ou tel mot ("Opsy" pour "Voir", "Movie" pour "Incroyable/fantastique" etc.). Mais en contre partie, je trouve que Moore prend aussi son temps pour bien installer tout ça, pour que le lecteur s'y habitue, sans réellement le brusquer. De même que l'univers ou l'on entre est loin de la violence habituelle de Crossed, il faut attendre les deux derniers épisodes pour plonger dans l'horreur, mais bon, je ne vais pas vous raconter la fin de ce premier volume !!!

Il en ressort un volume assez captivant globalement, qui permet d'entrer dans cet univers créé par Garth Ennis, assez lentement. On appréhende ainsi les codes de la série, son mode de fonctionnement, la tension monte crescendo, c'est extrêmement bien rythmé. Avec un beau dessin très précis et réaliste qui joue le jeu des ambiances posées, juste avant la tempête...

Si comme moi, vous n'avez pas forcément d'affinité pour ce que Crossed propose habituellement je ne saurais assez vous conseiller de tenter ce volume, même si vous n'êtes pas un afficionados de Moore !
En tout cas, les bases sont posées pour une suite qui ne laisse pas indifférent, mais qui sera scénarisé dorénavant, pour commencer, dès le numéro 7 par Simon Spurrier !

Avis aux amateurs pour cette traduction chez Panini !!!

Par , le

Les albums de la série CROSSED + 100

Nos interviews liées

Rencontre avec José Villarrubia, auteur avec Alan Moore du Miroir de l'Amour

Le Miroir de l'amour est un poème d'Alan Moore qui retrace l'histoire de l'homosexualité, de la préhistoire à nos jours. La première version date de la fin des années 80. A cette époque, Moore fait parti d' AARGH ! (Artists Against Rampant Governement Homophobia) une association d'artistes qui protège les droits des homosexuels contre la politique du gouvernement Tatcher, qui avait voté la Clause 28. Cette loi considérait comme illégale la valorisation de l'homosexualité. Le poème a ensuite été adapté au théâtre avant d'être publié dans cette nouvelle édition avec les photos de José Villarrubia. C'est à l'occasion de la sortie de la version française que Sceneario a été invité à l'inauguration de l'exposition des photos qui illustrent le livre. Cette exposition a lieu à la galerie Peter's Friend, 25 gallerie Montpensier du 9 au 25 novembre 2006 [...]

Lire la suite ›