CROSS FIRE #1 Opération Judas

voir la série CROSS FIRE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Soleil Levant

Sortie :
ISBN : 2845658354

Résumé de l'album Opération Judas

Sofia d'Agostino est une spécialiste de l'exfiltration pour le compte du cabinet noir du vatican. Elle vérifie que les documents trouvés lors des recherches ne contiennent pas de révélation qui remettent en cause l'église.
Lors d'une mission au Canada sur un site construit par les templiers, elle et Luigi sont attaqués par des gardes armés après qu'elle est ramenée des ossements. Lors de leur fuite, Luigi est tué et Sofia se retrouve a l'hôpital. Son supérieur, monsignor Marchesi fait appel à Costanza, un vieil ami sicilien. Costanza lui envoie son neveu Angelo pour respecter une vieille dette d'honneur.
Peu de temps après, Marchesi, Sofia et Angelo partent pour Jérusalem parce qu'un de leur contact leur a appris qu'on a trouvé un nouvel évangile. Celui ci serait écrit par Judas.

Par Fef, le NC

Notre avis sur l'album Opération Judas

On retrouve le même thème que dans la série Le messager. Une enquête dans laquelle l'église et ses dogmes/secrets sont mêlés. La différence principale vient du ton employé. Dans Cross fire, le ton est beaucoup plus léger avec beaucoup d'humour et quelques touches de fantastique. Cela donne deux séries très différentes. Ce tome 1 sert principalement a mettre en place l'histoire et les personnages principaux.

La collection soleil levant est un mélange de style européen au niveau de la taille et découpage des planches et des dessins inspirés par les mangas. Dans Cross fire on a cette impression surtout dans les gags ou les têtes des personnages ont des expressions que je dirais 'surjouées' ainsi que dans les formes des bulles. Principe que je n'ai vu "utilisé" que dans des mangas. Cela surprend au départ mais on s'habitue assez vite, surtout que l'histoire est prenante.

Tous ces éléments donnent un premier tome très sympa qui demande a être confirmé dans le tome 2. D'autant plus que les adversaires de Sofia et Angelo sont encore très mystérieux et surtout par le fait que le tome 1 se finit en pleine action.

Par , le

Les albums de la série CROSS FIRE

Nos interviews liées

Rencontre avec le scénariste des Divisions de Fer

Rencontre avec Jean Luc Sala, scénariste des Divisions de Fer aux éditions Soleil.


Interviewer : Berthold
Images et Son : Mathieu
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Jean-Luc Sala

Sceneario.com : SCENEARIO.COM : Bonjour Jean-Luc Sala. Ce mois d’avril va voir arriver chez tous les bons libraires une nouvelle série dont tu es le scénariste : Questor. Tu te lances donc dans le genre « péplumé ».
Jean-Luc Sala : Absolument ! Le Péplum, c’est un genre majeur !! Sceneario.com : Comment est né ce projet ?
Jean-Luc Sala : Les films de Ray Harryhausen ont bercé mon enfance ! Je préférais les épopées grecques plutôt que romaines ! Des films comme Jason et les Argonautes, La bataille de Salamine ou le choc des Titans m’ont profondément marqué. Ce projet est arrivé à un moment où j’écrivais « CIA le cycle de la peur », j’avais besoin de me détendre… Faire des blagues plus ou moins douteuses sur la Grèce mythologique a été ma récréation scénaristique ! Sceneario [...]

Lire la suite ›

Jean-Luc SALA

Sceneario.com : Peux-tu te présenter et nous dire comment tu es venu dans la bande dessinée ?
Jean-Luc SALA : Heu… Bonjour, je suis Jean-Luc Sala. Je ne suis pas si jeune et pourtant on me considère comme un jeune auteur…
Je dirais plutôt un auteur débutant. J’ai toujours voulu faire de la BD, j’ai même fait des études pour cela en Belgique, les aléas de la vie ont fait que pendant 10 ans j’ai travaillé dans la création de jeux vidéos… cela m’a pas mal éloigné de la BD !
J’y ai débuté sur "Dragon Lore" comme story-boarder, puis textureur, artiste conceptuel, puis scénariste, directeur artistique et enfin chef de projet. En 10 ans j’avais fait le tour du truc…

Sceneario.com : Est-ce que d'avoir travaillé dans les jeux vidéos, aide à construire le scénario de la série?
Jean-Luc SALA : L’industrie du jeu, en matière de scénarii, est directement tributaire de l’écriture Hollywoodienne, elle est donc soumise à certaines règles, elles-mêmes dérivées de l’écriture théâtrale classique [...]

Lire la suite ›

Pierre-Mony Chan

Sceneario.com : Bonjour,
Peux-tu te présenter et nous dire comment tu es arrivé dans la bande dessinée ?
Pierre-Mony Chan :
Bonjour, je suis Pierre Mony-Chan, je suis arrivé dans la bande dessinée par accident, après un licenciement économique dans une boîte de jeux vidéo qui s'appelait Kalisto, à Bordeaux. On a monté un dossier avec mon collègue scénariste, Jean-Luc Sala, qui était mon chef de projet à l'époque. On l'a présenté à Soleil à Angoulême en 2001. On a signé pour l'album peu de temps après, en février/mars et c'était parti.

Sceneario.com : Pourquoi faire un mélange de style européen et manga ?
Pierre-Mony Chan :
Cela vient de mon style de dessin. Je viens des manga, j'en lisais … En fait, non ! J'en regardais beaucoup à la télé quand j'étais gamin, club Dorothée évidemment et d'autres [...]

Lire la suite ›