CROSS FIRE #2 Au service secret de sa Sainteté

voir la série CROSS FIRE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Soleil Levant

Genre :

Action

Sortie :
ISBN : 284946483X

Résumé de l'album Au service secret de sa Sainteté

Angelo, monsignor Marchesi et Sofia sont toujours à la recherche de l'évangile de Judas. Leur mission est plus dangereuse que prévue car un autre groupe armé est déjà en train d'attaquer le chantier des fouilles archéologique. Angelo, le tueur de la mafia, fait le ménage mais pas assez vite pour empêcher la destruction d'un des rouleaux.
Apprenant qu'ils sont surveillés, Angelo propose d'utiliser un des bateaux de contrebande de son oncle. Ils vont rejoindre le monastère du mont Athos pour faire traduire le deuxième rouleau écrit en araméen.

Par Fef, le NC

Notre avis sur l'album Au service secret de sa Sainteté

Cette série est bien ancrée dans son temps. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser au Da Vinci Code et de me rappeler l'information sur la découverte de l'évangile de Judas, dont les informations ont parlé il y a peu de temps. Cela montre, de façon romancée, comment l'Eglise pourrait essayer de garder le dogme intact.
Comme je le disais pour le premier tome, la situation est bien en place maintenant et on commence à en apprendre un peu plus sur les différents clans qui s'affrontent. Les "bons et les méchants" ne sont plus forcément ceux que l'on croyait. Les personnages principaux sont maintenant bien définis. Pour l'instant, ils donnent l'impression d'être des pions manipulés par les autres clans. Evidemment beaucoup d'éléments sont encore mystérieux et vont s'expliquer dans les prochains tomes. La série commence à prendre son rythme entre révélations et scènes d'action. Avec ces scènes, on se rapproche des films d'espionnages à la James Bond avec les gadgets qu'utilisent les personnages.
Pour les dessins, on retrouve ce mélange de manga et de style européen qui m'avait un peu surpris, mais avec ce deuxième tome, je suis maintenant habitué et ce mélange fonctionne très bien.
Ce tome 2, avec tous ces éléments, confirme l'intérêt et le plaisir de lire cette série. Le seul petit reproche que je peux trouver c'est qu'il a fallu deux ans entre le premier et le deuxième tome.

Par , le

Les albums de la série CROSS FIRE

Nos interviews liées

Rencontre avec le scénariste des Divisions de Fer

Rencontre avec Jean Luc Sala, scénariste des Divisions de Fer aux éditions Soleil.


Interviewer : Berthold
Images et Son : Mathieu
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Jean-Luc Sala

Sceneario.com : SCENEARIO.COM : Bonjour Jean-Luc Sala. Ce mois d’avril va voir arriver chez tous les bons libraires une nouvelle série dont tu es le scénariste : Questor. Tu te lances donc dans le genre « péplumé ».
Jean-Luc Sala : Absolument ! Le Péplum, c’est un genre majeur !! Sceneario.com : Comment est né ce projet ?
Jean-Luc Sala : Les films de Ray Harryhausen ont bercé mon enfance ! Je préférais les épopées grecques plutôt que romaines ! Des films comme Jason et les Argonautes, La bataille de Salamine ou le choc des Titans m’ont profondément marqué. Ce projet est arrivé à un moment où j’écrivais « CIA le cycle de la peur », j’avais besoin de me détendre… Faire des blagues plus ou moins douteuses sur la Grèce mythologique a été ma récréation scénaristique ! Sceneario [...]

Lire la suite ›

Jean-Luc SALA

Sceneario.com : Peux-tu te présenter et nous dire comment tu es venu dans la bande dessinée ?
Jean-Luc SALA : Heu… Bonjour, je suis Jean-Luc Sala. Je ne suis pas si jeune et pourtant on me considère comme un jeune auteur…
Je dirais plutôt un auteur débutant. J’ai toujours voulu faire de la BD, j’ai même fait des études pour cela en Belgique, les aléas de la vie ont fait que pendant 10 ans j’ai travaillé dans la création de jeux vidéos… cela m’a pas mal éloigné de la BD !
J’y ai débuté sur "Dragon Lore" comme story-boarder, puis textureur, artiste conceptuel, puis scénariste, directeur artistique et enfin chef de projet. En 10 ans j’avais fait le tour du truc…

Sceneario.com : Est-ce que d'avoir travaillé dans les jeux vidéos, aide à construire le scénario de la série?
Jean-Luc SALA : L’industrie du jeu, en matière de scénarii, est directement tributaire de l’écriture Hollywoodienne, elle est donc soumise à certaines règles, elles-mêmes dérivées de l’écriture théâtrale classique [...]

Lire la suite ›

Pierre-Mony Chan

Sceneario.com : Bonjour,
Peux-tu te présenter et nous dire comment tu es arrivé dans la bande dessinée ?
Pierre-Mony Chan :
Bonjour, je suis Pierre Mony-Chan, je suis arrivé dans la bande dessinée par accident, après un licenciement économique dans une boîte de jeux vidéo qui s'appelait Kalisto, à Bordeaux. On a monté un dossier avec mon collègue scénariste, Jean-Luc Sala, qui était mon chef de projet à l'époque. On l'a présenté à Soleil à Angoulême en 2001. On a signé pour l'album peu de temps après, en février/mars et c'était parti.

Sceneario.com : Pourquoi faire un mélange de style européen et manga ?
Pierre-Mony Chan :
Cela vient de mon style de dessin. Je viens des manga, j'en lisais … En fait, non ! J'en regardais beaucoup à la télé quand j'étais gamin, club Dorothée évidemment et d'autres [...]

Lire la suite ›