Coup de pouce

Dessinateurs :






Scénaristes :



Coloristes :





Éditions :

Publications Officielles C.E.

Genre :

Chronique sociale

Didactique

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9789279169069

Résumé de l'album Coup de pouce

 
Alex : 

De passage dans le village où il a passé son enfance, Alex apprend que le voisin de ses parents, pour cause d’augmentation de son loyer, doit quitter sa maison et donc arrêter l’exploitation de ses ruches dont il tirait un si succulent miel. Comprenant que valoriser cette production artisanale en créant une micro entreprise pourrait sauver les ruches et maintenir chez lui son vieux voisin, Alex va entamer des démarches auprès d’organismes prêteurs...


Nataline : 

La jeune Nataline est épuisée par huit années de mannequinat. Sur les conseils de son médecin, elle va prendre du repos et en profiter pour organiser sa reconversion. Au sortir d’une formation qui les aura mises à niveau dans les domaines de leurs compétences et de leurs envies, elle et une amie vont monter une petite affaire...


Ivana :

Ivana est fauchée, et traverser le globe après le décès de son père pour apprendre qu’il ne lui a laissé que des dettes achèvera de la mettre sur la paille. Trouvant refuge dans un squat, elle sera remarquée pour ses talents de couturière, ce qui lui ouvrira, de fil en aiguille, les portes d’un avenir plus rose.


Dimitra : 

En Roumanie, Nora travaille pour un centre médico-social au contact de gens très pauvres qu’elle invite, lorsqu’elle le juge nécessaire, à profiter de soins gratuits...
 

Par Sylvestre, le 04/02/2012

Notre avis sur l'album Coup de pouce

 
Après Rebonds, un précédent titre édité par l’Office des Publications de la Commission Européenne, ce recueil de bandes dessinées Coup de pouce a vu le jour, composé de quatre histoires courtes dessinées par autant d’artistes et scénarisées par Rudi Miel.

Le FSE (Fonds social européen) à l'origine de cette initiative est un outil financier que gère l’Union Européenne pour investir dans les ressources humaines. Son but est de promouvoir dans tous les pays de la communauté européenne l’emploi en améliorant les perspectives des travailleurs, en investissant dans l’éducation et la formation ou en soutenant des projets portés par des associations, des syndicats, etc...

Pour faire connaître son action, le FSE a recours entre autres à internet et à la vidéo. Il communique également grâce à la bande dessinée : c’est le cas avec Coup de pouce.

Ces récits inspirés d’histoires vraies informent donc sur ces "coups de pouce" que peut donner le FSE (aide à la formation professionnelle, accompagnement personnalisé, subvention d’initiatives et de projets...) et l’illustrent à travers le traitement en images de quatre destins : ceux de quatre personnes dont vous lirez l’histoire dans cet ouvrage.

Coup de pouce est un livre de très belle facture. C’est une bande dessinée cartonnée au format d’autant plus généreux que la BD est... gratuite ! (Allez en faire la demande sur http://bookshop.europa.eu/fr/home/ après avoir cherché Coup de pouce dans le moteur de recherche)

Et pour finir de persuader les amateurs de BD que vous êtes, notez que les artistes qui ont réalisé ces bandes dessinées ne sont pas de sombres inconnus ; voire, ce sont des auteurs dont vous êtes fans et vous serez donc ravis de pouvoir ajouter cette BD à votre collection, aux côtés de leurs autres titres.

La cerise sur le gâteau ? Le petit supplément d’âme de ces histoires qui "positivent" ? Réponse : ces petites phrases qui relient les quatre destinées des personnages que l’on suit (bien que ceux-ci habitent aux quatre coins de l’Europe) : des clins d’œil que vous détecterez facilement et qui vous rendront encore plus sympathique la lecture de ces histoires !
 

Par , le

Nos interviews liées

Leo Cassebonbons

Sceneario.com: Comment avez-vous été contacté par la production du film ?
François Duprat: Le hasard des dates et beaucoup de chance. Avant de débuter son tournage, Eric Civanyan cherchait une BD jeunesse que son personnage Francis (joué par Pascal Légitimus) était censé dessiner pendant le déroulement du film.
Le tome « Mon Trésor » de « LéoCassebonbons » sortait à ce moment là, et c'est cette BD qu'il a choisie.

 
Sceneario.com: Pourquoi la série Léo Cassebonbons et pas Titeuf ou Cédric ou Toto qui représentent beaucoup plus de ventes ?
François Duprat: Pour deux raisons.
La première c'est que ces autres personnages sont plus lourd en matière de droits et de finance à utiliser que "Léo Cassebonbons" [...]

Lire la suite ›

Rencontre avec Vanyda

Sceneario.com : Bonjour Vanyda. Ma première question va concerner tes débuts, puisque le fait d’avoir fréquenté l’Ecole des Beaux-Arts de Tournai t’a fait rencontrer des gens, en particulier François Duprat avec lequel tu as pas mal travaillé et avec qui tu as sorti ta première BD : L’année du dragon. Est-ce que ça te paraissait plus facile de réaliser une première BD avec quelqu’un d’autre plutôt que toute seule ?

Vanyda :
Non, ça s’est fait un peu par hasard. En fait, avec François, on avait remarqué qu’on avait des univers assez proches avec pour chacun, pourtant, une influence différente : lui était plutôt "Franco-Belge" et moi j’étais plutôt "Manga". Puis il y a eu ce concours organisé par les éditions Tonkam dont le thème était les dragons et c’est sur ce projet-là qu’on a décidé de travailler ensemble [...]

Lire la suite ›