Couleurs de l'incendie

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

RUE DE SEVRES

Genre :

Adaptation

Drame

Roman Graphique

Suspense

Sortie :
ISBN : 9782369815006

Résumé de l'album Couleurs de l'incendie

Février 1927, le Tout-Paris s'est rendu aux obsèques de Marcel Péricourt. Madeleine, sa fille, va hériter de l'empire financier. Malheureusement, ce jour là, le destin en décide autrement. Paul, le jeune fils de Madeleine, se jette d'une fenêtre en hauteur, il en sort vivant, des buissons ont amorti le choc, mais il a perdu l'usage de ses jambes. Cette situation vause la ruine de Madeleine. En effet, elle ne se rend pas compte que son oncle et son comptable, Joubert, profitent de la situation. Madeleine va devoir se reprendre en main...

Par Berthold, le 05/01/2020

Notre avis sur l'album Couleurs de l'incendie

Couleurs de l'incendie est la suite du chef d'œuvre de Pierre Lemaitre : Au revoir là-haut. Oeuvre portée à l'écran avec talent par Albert Dupontel et adaptée en bande dessinée par Christian De Metter, qui s'occupe aussi de la suite.

De Metter est toujours à la hauteur de la tâche. Il garde la saveur du roman de Pierre Lemaitre et conserve le suspense jusqu'au bout. C'est si bien réalisé que, même si vous connaissez l'histoire, il parvient à vous captiver par l'intrigue.
Petit à petit, il nous raconte comment Madeleine va, du fait de la blessure de son fils Paul, se faire avoir et être trompée par des gens de confiance. Elle veut aussi comprendre ce qui a poussé son enfant à agir ainsi en se jetant dans le vide. Et quand elle aura les réponses, elle pourra agir et mettre son plan de vengeance à exécution.

J'essaie de ne pas trop en dévoiler, car le récit offre de nombreuses surprises et bien des rebondissements. Les personnages sont bien décrits, ils sont nombreux à être mis en avant dans cette intrigue. L'histoire parvient aussi par moments, à nous faire voyager entre Milan ou encore Berlin, où nous sommes témoins de la montée du nazisme et de ces répercussions en France.

De Metter a son style propre, particulier et reconnaissable. Les amateurs apprécient justement son talent et son trait toujours juste. Il crée à nouveau des gueules impressionnantes pour ses personnages et parvient à bien faire passer les émotions. Les décors, la reconstitution d'époque, sont  toujours aussi réussis. La mise en page esttrès bien rythmée. Les couleurs sont tout aussi bien choisies.

Cette adaptation est une belle réussite et une bonne surprise. Les amateurs apprécieront.
Une lecture fortement recommandée que je vous invite à découvrir.

Par , le