Correspondances

Dessinateurs :



Scénaristes :



Éditions :

LES REVEURS DE RUNES

Genre :

A quatre mains

Autobiographie

Humour

Sortie :
ISBN : 291274718X

Résumé de l'album Correspondances

Manu Larcenet et Jean-Yves Ferry sont amis depuis des lustres.
Ils sont connus dans le monde de la BD grâce à leurs carrières solo mais aussi grâce à leur tandem sur la série "Le retour à la Terre".
Certains amis communiquent par mail, d'autres par lettre. Manu et Jean-Yves ont décidé pour leur part de communiquer par fax interposés.
Ce sont ces fax envoyés depuis des années que vous pourrez retrouver dans ce recueil nommé à juste titre "Correspondances".

Par Matt, le NC

Notre avis sur l'album Correspondances

Faire un recueil de Fax... L'idée peut sembler saugrenue, même si on s'appelle Manu Larcenet et Jean-Yves Ferry ...
On regarde alors ce petit illustré d'un drôle de regard, vous savez, celui chargé d'appréhensions multiples. Et finalement, on tombe des nues devant le résultat!
Ce petit recueil est divisé en plusieurs thèmes, présentés chaque fois par une définition "larcenesque ou ferriesque".
On prend plaisir à découvrir derrière cette correspondance, le travail que réalise chacun des auteurs pour ce qu'on pourrait considérer comme un simple fax, mais aussi l'amitié que se témoignent mutuellement ces deux collaborateurs.
On s'imagine alors que si nous, humbles lecteurs, pouvons nous écrouler de rire devant de telles situations, de tels délires, alors les auteurs quant à eux doivent passer de sacrées journées, guettant à tour de rôle le moindre fax et la réaction imprévisible du correspondant !
Bref vous l'aurez compris, j'ai vraiment apprécié ce recueil et l'univers déjanté que nous présentent ces deux auteurs aux carrières atypiques, avec une préférence marquée pour "La vie d'Ambroise", racontant les délires ubuesques de nos auteurs sur un simple hérisson!
Si vous voulez découvrir une autre facette de ces auteurs, n'hésitez pas et régalez vous!

Par , le

On n’est jamais si bien servis que par soi-même ! Aussitôt dit, aussitôt fait et c’est ainsi que naît l’idée de rassembler les fax que s’échangent deux auteurs bien connus. Larcenet et Ferri, dont on se demande s’il leur arrive d’être sérieux, nous dévoilent leur correspondance dans un petit album en bichromie (deux couleurs pour ne pas embrouiller le lecteur (sic !). Loin des échanges de Georges Sand et d’Alfred de Musset, on n’en n’est pas moins bien servis. Plutôt dans le registre humour, ces fax sont à mourir de rire. Les lire rend le lecteur totalement témoin d’une vraie intimité, pourtant il ne s’agit en aucun cas de voyeurisme.
L’humour chez ces auteurs est synonyme de pertinence et de tendresse. Alors tels des mômes, ils sont font des films et c’est ce à quoi on assiste principalement dans ces correspondances.
Ferri et Larcenet sont un couple infernal, qu’on aime, et dont on espère souvent lire leurs élucubrations. Merci pour ces petites choses et l’inévitable crise de rire. A lire pour se faire plaisir. (Évitez toutefois si vous venez de vous faire opérer de l’appendicite !)

Par , le