Corps Sonores

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Amour

Intimiste

Sortie :
ISBN : 9782344012635

Résumé de l'album Corps Sonores

Une rencontre, une rupture, un amour naissant, impossible, tourmenté… Lorsque deux corps se touchent, le son est toujours différent, dissonant, euphonique, ténu ou éclatant. Dans Corps Sonores se succèdent des saynètes, les protagonistes se rapprochent, s’effleurent, se touchent ou se perdent. Car l’amour, qu’il soit seulement physique ou bien plus profond, créé ces sons, et chacun de participer à cette mélodie en choeur. Chaque histoire révèle une facette de cette mélodie, et chacun peut se retrouver dans les situations, les sentiments, les gestes, tout ce qui compose ces petites et grandes histoires qui appellent deux corps à se joindre.

Par Clémence, le 03/08/2017

Notre avis sur l'album Corps Sonores

Dans Corps Sonores, Julie Maroh explore les relations, sans tabous et sans limites. Du premier regard aux moments les plus intimes, tout est dévoilé au lecteur, sans le rendre voyeur, c’est là tout l’art de s’immiscer au plus profond d’une relation, sans gêne et sans embarras.

Les clichés en pâtissent, c’est avec brio que Maroh nous propose ici le parfait anti catalogue de site de rencontres. Pas de jugement, pas de critères, chacun peut apprécier chaque saynète et y retrouver un moment vécu, ou bien partager une émotion avec les personnages. On ressort de cette lecture un peu nostalgique, un peu ému, un peu rassuré. Maroh dépeint chaque relation, rencontre, ou même histoire hypothétique avec la même sensibilité.

Les ambiances monochromes des histoires apportent cette touche de poésie, le dessin est organique et transmet l’émotion brute. Les visages, les corps, ce sont de vraies personnes qui se révèlent devant nos yeux, avec un trait naturel et quelque peu naturaliste. On ne nous cache rien, on nous dévoile toute la vérité, nue. La simplicité des traits, les nuances de gris, tout nous rapproche de l’émotion pure, et la symphonie des corps devient plus palpable. Les relations sont bruyantes, mélodieuses, cacophoniques, ce bruit est intérieur, partagé.

Un bel ouvrage qui sans complexes et en toute simplicité nous dévoile la complexité des relations entre ces corps, ces personnes qui se rapprochent, se touchent, s’éloignent.

Par , le

Nos interviews liées

Un entretien avec Julie Maroh

Sceneario.com : Bonjour Julie Maroh, merci beaucoup de nous accorder cette interview à l’occasion de la sortie de votre nouvel album, Skandalon.

Skandalon retrace la chute d’une star du rock français, Tazane, pourquoi avoir choisi d’aborder notre société sous cet angle?
Julie Maroh : Cela m’est venu de manière instinctive, pas vraiment rationnelle. Au milieu de l’écriture, je me suis aperçue que la structure narrative que j’essayais de mettre en place avait rattrapé celle de la tragédie greco-romaine. J’ai alors potassé autant d’ouvrages d'anthropologie et de sociologie que je pouvais pour essayer de coller à ce schéma le plus possible. Cela m’est venu comme ça, et j’ai trouvé fascinant de pouvoir le traiter de cette façon, mais il n’y avait pas un choix délibéré.
Prendre un chanteur de rock, qui plus est français, est un peu une solution de facilité, je suis française, je ne me suis pas posé la question [...]

Lire la suite ›