Contes Yiddish en BD

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PETIT à PETIT

Collection :

Contes en BD

Genre :

Adaptation

Contes

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782849491683

Résumé de l'album Contes Yiddish en BD


Sept contes d'origines juives scénarisés par Thierry Lamy ont été sélectionnés par les Editions Petit à Petit pour être adaptés en bandes dessinées. Il s'agit de :

- Un mort sans tête par Patrick Lacan
- Le fourbe et l’avare par Raphaelle Michaud
- Pauvreté par Laurence Clément
- Comprendre le talmud par Clémence Paldacci
- Cela aurait pu être pire par Raphaelle Lennoz
- Ce qu’elle a de plus précieux par Céline Adriaens Nguyen-Ngoc
- Comment ne pas mourir par Odile Santi
 

Par Phibes, le 08/10/2009

Notre avis sur l'album Contes Yiddish en BD


Conformément à leur ligne directrice, les éditions Petit à Petit agrémentent leur catalogue conséquent d'un nouvel opus qui vient trouver sa place sur l'étagère déjà fournie de la collection Contes et Légendes. Il s'agit donc d'un petit volume (par sa taille de poche) qui se fait l'évocation de contes Yiddish dont les scénarios ont été travaillés par Thierry Lamy.

Les contes en question au nombre de sept, s'étalent sur quelques planches et mettent à l'honneur des tranches de vie caricaturales, pleines de drôlerie, de subtilités verbales et même de sagesse. Le ton de la moquerie est sans méchanceté, un rien moralisateur et titille facilement nos zygomatiques par le côté décalé qu'il arbore. Servi par des dialogues nature et très clairs, l'on comprend que ces contes sont destinés à un public jeune qui n'hésitera pas à réagir par rapport à la subtilité de chaque péripétie.

Par le biais de cette adaptation, l'on aura l'occasion d'apprécier sept styles de travail graphique différents. En peu de planches, le collectif de dessinateur qui intervient, fait preuve d'une inventivité admirable en présentant des dessins qui collent à l'esprit des contes et également au lectorat visé. Il y a de la fraîcheur dans ces graphiques qui s'étalent à grandes lampées de naïveté très appréciable, confortée par une colorisation ou un noir et blanc bien adaptés.

Un volume bien sympathique qui contentera, de par sa portée, petits et grands.
 

Par , le