Le Prince Ahmed & la fée PariBanou/Le Prince Bader & Gelnare Princesse de la mer

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

ADONIS

Collection :

Romans de toujours

Genre :

Adaptation

Classique

Contes

Légendes

Sortie :
ISBN : 9789953493008

Résumé de l'album Le Prince Ahmed & la fée PariBanou/Le Prince Bader & Gelnare Princesse de la mer


Le sultan Shahriar surprit un jour sa femme en train de lui être infidèle. Il la fit tuer et, pour ne plus avoir à craindre ce type de déshonneur, choisit de se marier chaque jour à une nouvelle femme et de la faire liquider au petit matin.

Sa propre fille, désireuse de mettre fin à cette folie, se proposa un jour pour être sa prochaine conquête. Elle insista aussi pour qu’avant tout, le sultan écoute une histoire qu’elle tenait à lui raconter.

Il accepta et l’intelligente conteuse fit durer son récit puis enchaîna avec d’autres, tant que son sursis vint à durer plus que ce qu’il restait à vivre au sultan.

Parmi les histoires qu’elle a racontées, le sultan a pu entendre :

Le Prince Ahmed et de la fée Pari-Banou :

Trois frères épris de la même femme durent rivaliser de chance pour rapporter à leur père désireux de les départager le plus extraordinaire des présents. Chacun parvint à trouver le sésame et quand ils apprirent pendant leur périple que la femme qu’ils convoitaient se mourrait, c’est leur aide combinée qui la sauva.

Le partage fut donc fait autrement puisque chacun avait réussi, et l’un des trois fut l’heureux marié. Mais alors que les deux autres s’étaient fait une raison et avaient fait leur vie ailleurs, leur père prit ombrage du succès de l’un d’eux, le prince Ahmed, et le mit à l’épreuve, pensant que son succès cachait une future vengeance…

Le Prince Bader et Gelnare, Princesse de la mer :

Né d’un sultan et d’une mère issue du peuple des eaux, un jeune homme bravera de multiples maléfices avant de pouvoir serrer dans ses bras celle qu’il a choisi d’aimer...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Le Prince Ahmed & la fée PariBanou/Le Prince Bader & Gelnare Princesse de la mer


Les toutes premières planches de la BD racontent le "cadre" des Contes des Mille et Une Nuits, l’histoire-prologue prétexte à raconter toutes les autres. Puis suivent deux contes choisis par les auteurs et l’éditeur.

Mais une fois n’est pas coutume, il n’est pas plus mal de commencer cet ouvrage par la fin. Lire le cahier final d’information est en effet d’une importance certaine et permet de mieux comprendre cette œuvre, Les Contes des Milles et Une Nuits, dont les origines sont à chercher dans la Mésopotamie du IXème siècle et qui a été traduite en français par Antoine Galland en plus de s’y voir adjoindre d’autres contes, faisant du tout une œuvre évolutive... le Linux ou le Wikipedia de la littérature moyen-orientale !

Le premier conte est justement un de ces contes ajoutés alors que le second est donné comme étant d’origine.

L’intérêt de ces deux contes est qu’ils ne sont pas, comme Aladin ou la lampe merveilleuse ou Ali-Baba et les 40 voleurs (pour ne citer qu’eux), des contes ultra-connus. Mais force est de constater que malgré un dessin de qualité, les histoires ne réussissent pas à faire durer l’intérêt que leur portera un lecteur non "fan" des Contes des Mille et Une Nuits. (Le risque de sortir des sentiers battus, justement ?)

Quoi qu’il en soit, ce titre reste quand même une belle porte s’ouvrant sur l’univers des mille et une nuits et sur les autres surprises qu’il y a à y découvrir.

Enfin, on notera que le tandem Daniel Bardet / Nawa s’était déjà formé pour la réalisation, en 2002 et aux éditions Glénat-Suisse, de la bande dessinée Sauvez Genève !
 

Par , le