Constellation

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

L'ASSOCIATION

Collection :

Mimolette

Sortie :
ISBN : 2844141056

Résumé de l'album Constellation

1957, vol Paris-New york, 17h31
un homme est assis, il angoisse, regarde cette belle femme qui vient s'asseoir auprès de lui. Cet homme a un secret, il veut le cacher, un meurtre peut être, cette femme le regarde, lui parle, que lui veut elle, une espionne, elle aussi. Que veut elle ? Dans la cabine des stewart un deuxième homme observe le premier, ce chien d'américain, il faut lui faire payer, du poison, dans sa tasse, racaille ! La femme est belle, elle est seule, rêveuse, cet homme à ses côtés lui plait, vas y, ma vieille, tente le coup, parle lui...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Constellation

J'avoue, je ne connaissais Frederik Peeters que de réputation, une très bonne d'ailleurs, surtout après son "Pillules bleues". Je me suis dit tout à l'heure "Vas y fredo, essaie par exemple ce petit album, pas cher, 6 Euros, cool" et hop je commence à feuilleter, à plonger dans cette histoire toute simple, virtuose, ou se croisent les monologues intérieurs et les dialogues furtifs. Cette écriture est très fine, très sensible et particulièrement juste.
Ces trois personnages, on les regarde tranquillement, on écoute leur pensée qui s'opposent à leur parole, le monde immatériel contre la réalité. Il la trouve jolie et se dit qu'il est encore une fois idiot avec sa parano, il devrait saisir sa chance. Elle le trouve charmant puis très vite il l'agace, l'ennuie avec ses histoires de cafards, qu'il se taise. il le regarde, l'autre, attend qu'il vienne s'asseoir, il crache sur ces américains.
C'est donc un très très bon petit album, une surprise comme j'en avais besoin, quelque chose de précieux, à garder ou plutôt à offrir à ceux qui aiment la bonne BD originale. Alors, vraiment, ce nom, Frederik Peeters, ne l'oubliez plus et venez me rejoindre dans ma course pour me trouver à tout prix ses autres albums !!!

Par , le

Nos interviews liées

Entretien avec Frederik Peeters pour Aâma

Sceneario.com : Avant de se lancer véritablement dans le cœur de cette interview, pouvez-vous nous dire comment vous êtes entré dans le monde de la bande dessinée ?
Frederik Peeters : J'ai toujours raconté des histoires en bandes dessinées depuis que je suis tout petit. Ma mère possède une bd que j'ai faite à l'âge de 7 ans. Je n'ai jamais arrêté depuis. A l'école, le soir, tout le temps. Mais je n'ai commencé à me poser la question d'en faire un métier que vers l'âge de 18 ans. Et puis nous avons progressivement créé les éditions Atrabile avec des copains, en commençant par des fanzines agrafés.
Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous attirait en particulier dans la bande dessinée plus que dans une autre discipline artistique ?
Frederik Peeters : Je pense que le dessin a toujours été lié pour moi au fait de raconter des histoires, d'exprimer des idées et des sensations [...]

Lire la suite ›