COMPLOT #2 La fin des Templiers

voir la série COMPLOT
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Aventure

Historique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782756035024

Résumé de l'album La fin des Templiers

6 avril 1250. Fariskur, Egypte.
Thibault de Blancheroche fait partie de l'Ordre des Templiers. Là, dans ce désert, avec d'autres Templiers, il fait face à l'armée des Sarrasins. C'est un massacre. Thibault a résisté vaillamment et a été capturé avec d'autres compagnons. Mais certains trouveront la mort, assassinés sur ordres du sultan. Quant à Thibault, qui a su prouver sa bravoure, il est abandonné en plein désert, pour voir si son dieu l'aidera à trouver la sortie.
Deux ans plus tard, le soldat s'en est sorti. Ses supérieurs lui confient une mission : trouver le Saint-Graal. Il partira avec une petite armée et un navire des plus performants. La quête durera un peu plus de quatre ans, jusqu'à ce jour où, perdu dans une mer déchaînée, pris dans une terrible tempête, Thibault va faire une incroyable rencontre...

1307. Les Templiers, grâce à leur énorme richesse venue d'on ne sait où, construisent de superbes cathédrales. Mais se sont attiré la jalousie de certaines personnes et surtout, de celle du roi Philippe le Bel. Ce dernier va donner l'ordre à ses troupes d'arrêter tous les Templiers. Le Grand Maître de l'Ordre, Jacques de Molay, avant qu'il ne soit tard, confie une dernière mission à l'un de ses meilleurs hommes : Thibault de Blancheroche...

 

Par Berthold, le 23/08/2014

Notre avis sur l'album La fin des Templiers

Complot, la nouvelle série concept conçue par Gihef et Alcante, se poursuit avec ce second tome intitulé La fin des Templiers.

Déjà, le premier tome le Krach de 1929 m'avait beaucoup plu et j'attendais impatiemment de voir ce qu'allait donner ce second titre de cette collection.
De plus, le sujet choisi, à savoir les dernières heures de l'Ordre des Templiers, ayant souvent été traité en bandes dessinées, j'avais un peu peur d'être déçu ou de lire un récit correct mais sans surprises.
Et, après lecture, ma foi, j'avoue que j'ai beaucoup apprécié cette intrigue riche en rebondissements et qui est au final assez surprenante !

Alcante signe là un récit qui va couvrir quasiment un demi-siècle d'histoire, et où l'on va suivre le Templier Thibault de Rocheblanche.
Petit à petit, le scénariste fait monter la pression et le suspenses pour nous donner une version très plausible de la provenance de la richesse de l'Ordre des Templiers ! C'est même une supposition qu'il faudrait suivre de près car on peut se demander si la piste imaginée par l'auteur ne pourrait pas être la vraie origine de cet or dont personne n'a jamais su d'où il pouvait venir !
Le récit est plutôt bien construit, nous offrant même des passages assez prenants, assez rudes, violents, spectaculaires et même parfois, "paradisiaques" et réconfortants.

La partie dessin de ce second volet a été confiée à Brice Cossu. Cet artiste réalise des planches d'une grande efficacité, d'une grande rigueur, à la mise en scène très nerveuse et rythmée. Il se permet aussi des constructions de pages qui vont vous en mettre plein les yeux ! Le tout servi par les superbes couleurs de Yoann Guillo, qui sont en parfaite harmonie avec le style de Cossu.
Signalons aussi la magnifique couverture d'Alexis Sentenac pour cet opus, qui permet aux lecteurs de se questionner sur ce qu'il va bien pouvoir trouver dans ce livre et qui lui permet d'avoir aussi une idée de l'ambiance de cette aventure.

La fin des Templiers est une excellente surprise, un "complot" que je vous invite à découvrir sans plus tarder.
Le troisième tome nous conduira lors de la guerre du Viet-Nam, lors de la bataille d'Hamburger Hill. J'ai déjà hâte de l'avoir en main !

 

Par , le

Les albums de la série COMPLOT

Nos interviews liées

Bollée et Alcante, deux scénaristes dans l'univers de XIII

Sceneario.com : Bonjour, merci de nous accorder cette interview à l’occasion de la 5è édition du Comic Con où pour la première fois une bande dessinée franco-belge est mise à l'honneur.
Sceneario.com : Comment avez-vous été castés pour la série dérivée XIII Mystery ?

Alcante : Moi ça remonte à fin 2006, j’avais fait la connaissance de Jean Van Hamme suite à la parution de mon premier livre. En fait l’attachée de presse de Dupuis savait que j’étais un grand fan et elle s’était arrangée pour qu’on puisse aller manger ensemble un midi pendant une journée presse. Donc nous avons fait connaissance, le courant est bien passé. Lui à l’époque avait annoncé qu’il allait arrêter Thorgal et j’étais intéressé par reprendre éventuellement cette série et c’était très ambitieux de ma part parce que…
Bollée : (en riant) : Oui, tu t’es dit « oh bah oui, carrément, allons-y ! » [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante et Fracis Valles pour le tome 3 de RANI aux Editions du Lombard

Interviews de Didier Alcante et Francis Valles pour le tome 3 de RANI aux Editions du Lombard. (Interview de l'Editeur)
[...]

Lire la suite ›

Didier Alcante Pour Re-Mind chez Dargaud

SCENEARIO.COM : Bonjour Monsieur Alcante. Nous vous retrouvons sur une nouvelle série chez Dargaud : Re-Mind ; comment est né ce projet ?
Didier Alcante:Honnêtement, je ne m’en souviens plus trop. Je me rappelle juste que quand j’ai trouvé cette idée de technologie - permettant d’enregistrer ce fameux film de sa vie qu’on voit défiler devant nos yeux juste avant de mourir -, je me suis dit que je tenais quelque chose d’intéressant avec ça. J’ai ensuite développé une histoire partant de là, et elle a immédiatement attiré l’attention de Yves Schlirff, le directeur éditorial de Dargaud. Et voilà. SCENEARIO.COM :Re Mind est un thriller d’anticipation ? Qu’elles ont été vos influences ?
Didier Alcante:C’est effectivement un thriller à la « 24 heures chrono », mais avec un petit piment qui est apporté par une technologie fictive [...]

Lire la suite ›

Paradis Perdu - Psaume 2 - par Brice Cossu

Sceneario.com : Bonjour Brice, Vous êtes, à proprement parler, un jeune auteur dont les débuts sont plutôt "fracassants". Pourriez-vous nous expliciter votre immersion dans le monde de la bande dessinée ?
Brice Cossu : Hé bien, cela s'est fait peu avant la fin de mes études de communication visuelle courant 2006... donc au moment de choisir entre continuer les études et commencer a travailler dans un domaine qui me plaisait, j'ai pu rencontrer Jean Wacquet après qu'il ait vu quelques dessins. Il s'est montré trés intéressé et quelques mois plus tard, les premières propositions de projets sont arrivées. Sceneario.com : "Rémission" est, sauf erreur, votre premier ouvrage grand public. Comment s'est faite votre rencontre avec ce grand scénariste qu'est Yves Swolfs ?
Brice Cossu : Nous nous sommes rencontrés dans les locaux de Soleil à Toulon, pendant l'été 2006, et je ne m'attendais pas du tout a ce qu'il me propose un projet quand je suis arrivé !! Déjà pas mal intimidé, quand je savais quel poids lourd du métier j'allais rencontrer, je suis arrivé les jambes tremblantes au bureau, et là, Yves a tout simplement été [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante

Interview pour sceneario.com 14/03/2006


Sceneario.com: Didier Alcante, voilà que les deux derniers tomes de ta série Pandora Box viennent de sortir, quelles sensations ressens tu aujourd’hui que tu es arrivé au bout du travail ?
Didier Alcante:
Il y a plusieurs sentiments qui s’emmêlent. Tout d’abord, sans fausse modestie, quand même une certaine fierté d’avoir réalisé ces 8 albums. Je crois qu’il s’agit d’un beau début J. Mais je suis également un peu triste de devoir tourner cette page, car j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler avec toute l’équipe de Pandora Box : dessinateurs, coloristes, sans oublier l’équipe de Dupuis, avec qui j’ai eu de très bons contacts. Et puis il y avait une certaine effervescence puisqu’on a sorti ces 8 albums en à peine un peu plus d’un an. Maintenant, ça va redevenir plus calme… Mais pas trop j’espère ;-)


Sceneario [...]

Lire la suite ›

Didier ALCANTE, Pandora Box la suite...

Sceneario.com: Didier, nous vous retrouvons avec les tomes 3 et 4 de Pandora Box... La sortie de 2 nouveaux tomes vous a-t- elle procurée les même sensations que pour les 2 premiers?
Didier Alcante: Globalement oui. Disons que j’étais un peu moins impatient que la première fois, mais peut-être un peu plus nerveux, car comme la critique a quand même été très positive (globalement) pour les deux premiers tomes, j’avais un peu peur que les gens soient déçus par les tomes 3 et 4. Heureusement, ce n’est apparemment pas le cas ;-)

Sceneario.com: Avec un peu de recul, êtes vous satisfait du travail réalisé?
Didier Alcante: Oui, globalement je suis très satisfait. Comme je suis plutôt perfectionniste, il y a certaines choses que j’essayerais peut-être d’améliorer si je devais recommencer, mais globalement je suis très content.

Sceneario.com: Le public a-t-il bien suivi cette série? L’accueil a-t-il été bon?
Didier Alcante: Je n’ai pas encore des chiffres de vente, mais Dupuis a déjà réimprimé les deux premiers tomes et a quasi doublé les tirages pour les tomes 3 et 4, c’est un excellent signe [...]

Lire la suite ›