Comment aborder les filles en soirées

Dessinateurs :



Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Comics

Intimiste

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9791026811107

Résumé de l'album Comment aborder les filles en soirées

Vic et Enn ont décidé de suivre les conseils d'une amie et d'aller squatter une soirée, afin d'y rencontrer des filles, de boire un bon coup et plus si affinité !
Vic est un gars très à l'aise, beau blond complètement décomplexé, tandis qu'Enn est plus réservé... Pour lui, le contact avec les belles nanas, qu'il croise ce soir là, n'est pas si facile, il est gauche, hésite et ne sait jamais trop vraiment comment engager la conversation... Mais Enn est vraiment fasciné par ses rencontres, il n'y a pas à dire, pour lui elles ne viennent définitivement de la même planète que lui...

Par Fredgri, le 01/03/2017

Notre avis sur l'album Comment aborder les filles en soirées

Gaiman, accompagné des frères Fabio Moon et Gabriel Ba, nous propose une petite balade doucereuse avec deux jeunes étudiants qui décident de finir leur soirée en se glissant dans une fête, histoire de draguer un peu et passer du bon temps !

Le ton est nonchalant, Enn est intimidé, d'autant que toutes les filles qu'il croise sont absolument sublimes (magnifiées, c'est vrai, par le graphisme qui donne l'impression qu'on est tombé dans un rêve, les yeux grands ouverts !), qu'il ne comprend rien à ce qu'elles peuvent bien lui dire, car au fond il n'écoute pas vraiment les mots, il ne voit que la courbe d'une épaule, l'éclat d'un regard ou le petit sillon dans le décolleté...
Plus on avance, plus nous avons nous aussi le sentiment que la communication est difficile, qu'il y a un décalage entre ce que le jeune homme perçoit et ce qui se passe réellement. Les jeunes femmes s'expriment très bizarrement, parlent comme si elles venaient d'une autre planète, mais tout est montré du point de vue d'Enn, déformé par ses doutes, ses maigres certitudes sur le sujet !

Ainsi, même s'il n'arrive pas à établir le contact, à être sur la même longueur d'onde, il se laisse aller au charme de ces étudiantes qui veulent passer un bon moment et parler un peu d'elles. Progressivement, l’œil d'Enn transcende ces silhouettes, ces formes, ces yeux, les ombres envahissent les zones ou il ne se sent pas à sa place, tandis que les couleurs l'enveloppent quand une belle blonde est seule sous une serre ou quand cette magnifique rousse vient se coller contre lui...

Gaiman ne se veut pas moralisateur dans ce récit, il nous entraîne juste dans une soirée subjective, très subtile et enchanteresse, ou nous découvrons qu'une jeune femme peut receler de mille et un mystères dans les yeux d'un garçon réservé et charmé !

Graphiquement, c'est bien évidemment superbe, les planches suivent merveilleusement bien le rythme très lent du scénario, les deux artistes s'amusent avec leurs couleurs, avec les expressions. On est vite enveloppé dans cette histoire séduisante et finalement mise en scène très originalement !

Un petit album qui ne paye pas de mine, mais que je vous conseille vivement !

Par , le