Comics & contre-culture

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Éditions CONFIDENTIEL

Genre :

Comics

Document

Essai

Sortie :
ISBN : 9782954271323

Résumé de l'album Comics & contre-culture

Pour expliquer pourquoi les comics se sont, à un moment donné, à l'aune des grandes prises de conscience des années 60-70, inscrits comme le reflet d'une contre culture grandissante, Jean-Marc Lainé revient sur leur histoire depuis les débuts, expliquant ce qui apparait au début comme un outil marketing pour vendre les strips, puis qui glisse vers ce que beaucoup jugent comme une sous-culture avant d'être décrié par tous comme étant responsable de la délinquance juvénile, ainsi que le véhicule d'une morale douteuse dans les années 50. Il faudra donc attendre l'émergence des premiers comix underground précédés de peu par des magazines comme Mad, qui provoquent une réelle prise de conscience, qui amène ensuite l'émergence d'une scène indépendante et d'un public plus adulte...

Par Fredgri, le 07/04/2014

Notre avis sur l'album Comics & contre-culture

On ne le présente plus, aujourd'hui Jean-Marc Lainé est bel et bien l'un des grands spécialistes du comics en France. Il l'a prouvé avec ses multiples ouvrages plus ou moins didactiques, ses interventions dans Scarce, ses conférences...
Avec ce livre, paraissant chez la toute jeune boite d'éditions Confidentiel, il revient donc sur l'aspect sociologique des comics, leur impact culturel et le sens qu'ils ont progressivement pris auprès des générations de lecteurs. Les enjeux ont évolué en même temps que le statut lui même de ces publications qui ont commencé par être sous estimées, puis décriées avant d'être vraiment reconnues, amenant petit à petit cette contre-culture à être assimilée, voir même quelque peu banalisée !

La grande force de cet ouvrage c'est son incroyable clarté presque didactique (le fait qu'à la base les textes soient issus de conférence y joue beaucoup !). Les idées sont énoncées avec adresse et intelligence, mêlant informations et une certaine subjectivité érudite parfaite !
Car jean-Marc a la culture qu'il faut pour agrémenter son texte de mille et unes anecdotes. Il contextualise sans jamais être pompeux, il présente chaque aspect de cette histoire riche et passionnante, revient sur des artistes clés, s'attarde sur des points importants (comme la création des EC Comics, de Mad, des comix underground) et nous fait entrer dans les rouages d'une culture fascinante. Il n'oublie pas les auteurs car ils sont importants, néanmoins il ne s'étale pas non plus, restant toujours concentré sur l'impact social, sur les tenants et aboutissants qui se dessinent en filigrane.
Bien au delà des figures de papier dont le lecteur se régale il y a des époques qui se traversent, des bouleversements sociaux, une conscience qui fait que le comics de 1940 n'est pas le même que celui de 2000 !

On dévore ces pages en apprenant énormément de choses, tant sur les comics eux même que sur le monde qui les entoure, sans parler des lecteurs et des auteurs ! Les comics sont le reflet d'une culture qui s'est adaptée, mais qui a su aussi provoquer les choses en permettant à des générations d'artistes de se sentir concernés et engagés !
Mais en plus de ce remarquable livre je vous conseille aussi de découvrir les autres ouvrages de Jean-Marc Lainé, notamment aux Éditions des Moutons Électriques...

J'émets juste un léger bémol sur la couverture qui passe légèrement inaperçue, qui fait même pâle figure vis à vis du contenu. Ça aurait mérité d'être un peu plus péchu ou au moins de refléter davantage la richesse du sujet.

En tout cas un livre qui reste une passionnante synthèse, parfaite pour tout ceux qui veulent découvrir les comics en dehors des super-héros !

Par , le

Nos interviews liées

GRANDS ANCIENS - Tome 1 - Les confidences de Jean-Marc LAINE

Sceneario.com : Bonjour Jean-Marc, En guise d'introduction, pourriez-vous nous dire quelques mots sur votre parcours au sein de la bande dessinée ?
Jean-Marc Lainé : J’ai toujours été intéressé par la BD, avec une prédilection pour les comics. Ça m’a amené à lire Scarce, puis à leur proposer des articles, encouragé notamment par Jean-Paul Jennequin. De là, j’ai commencé à rencontrer des gens, à faire des illustrations, bref à développer un petit réseau dans le fandom. J’ai commencé à rédiger des textes pour Thierry Mornet quand il était chez Bethy puis chez Panini, et quand il est passé chez Semic pour remonter une nouvelle équipe éditoriale sur Paris, j’ai sauté sur l’occasion. J’ai commencé en juin 1999, avec pas beaucoup d’expérience éditoriale (j’avais monté plusieurs fois le stand de Scarce à Quai des Bulles, j’avais rédigé quelques articles payés…) [...]

Lire la suite ›

interview JM Lainé

Sceneario :  Peux-tu te présenter et nous dire comment tu es arrivé dans la bande dessinée ?
JM Lainé :
C'est un long parcours, qui commence vers 1988 avec mon premier article dans SCARCE. De là, j'ai commencé à tenir le stand de SCARCE sur des festivals comme Saint-Malo ou Athis-Mons, et donc à rencontrer d'autres fanzines, des auteurs, des illustrateurs amateurs, bref, à constituer un petit réseau. Je connaissais Denis Bajram depuis le bahut, puis j'ai rencontré des gens comme Alex Nikolavitch ou Mathieu Lauffray, qui ont eu une grande importance sur ma manière de voir le métier.
Des années après, avec un mariage et un divorce à mon tableau de chasse, j'ai commencé à accumuler des projets, mais aussi des contacts. Et pendant que je faisais un projet d'album chez Soleil (jamais publié) et de
l'illustration pour des petites boîtes de pub, j'ai été contacté par Thierry Mornet pour rejoindre l'équipe de Semic sur Paris [...]

Lire la suite ›