Comeback

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Comics

Science Fiction

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782809442144

Résumé de l'album Comeback

(Comeback 1 à 5)
Reconnect est une entreprise qui propose un service très particulier. En effet, ils offrent à leurs clients la possibilité de corriger leur histoire en envoyant dans le passé des agents qui vont alors intervenir pour sauver une femme disparue dans un accident de voiture, retrouver un père etc. Mark et Seth travaillent tous deux pour Reconnect, ils remontent le temps afin de changer les évènements et ramener avec eux des personnes dans le présent.
Malheureusement les choses dérapent, ils doivent alors composer avec la situation et échapper aux forces du FBI sensées contrôler les variations temporelles. Mais ils doivent aussi se méfier de leur propre patron et de son homme de main, le mystérieux Owen, qui semblent vouloir à tout prix leur mettre la main dessus avant qu'ils ne tombent entre les griffes de "l'ennemi"... Il y a des secrets à garder, même aux yeux de leurs propres employés... !

Par Fredgri, le 17/10/2014

Notre avis sur l'album Comeback

Je ne sais pas pour vous mais j'aime assez les scénarios à base de voyage dans le temps, de magouilles sur le flux temporaire etc. Même si à la longue on a tendance à tomber dans les mêmes approches...

Et c'est vrai que Comeback ne fait pas davantage dans l'originalité, néanmoins je me suis laissé séduire par ce thriller SF qui progressivement se complexifie pour rapidement devenir passionnant ! Certes on peut tiquer sur les innombrables paradoxes temporaires foulés du pied par le scénariste, toutefois, dès le moment ou l'on accepte la situation, le principe de l'intrigue on se laisse emporter sans soucis.
Peut-être que Brisson a du mal à vraiment caractériser ses différents personnages qui peinent à sortir de leur rôle, mais de ce point de vue là on sent aussi que Brisson a voulu surtout écrire une histoire efficace, avec des protagonistes facilement identifiables, le tout enrobé par une intrigue qui pourrait donner un blockbuster couillu comme Hollywood en pond régulièrement par wagon entier.
Mais la critique est facile, après tout le scénario reste très fluide et vraiment prenant, avec deçi delà des idées qui auraient peut-être mérité d'être davantage développées. Il en résulte un album qui offre une lecture très agréable, un peu fouilli tout de même dans le dernier tiers, laissant le lecteur quelque peu dubitatif.

Graphiquement le trait de Walsh est sympathique, il se rapproche de celui de Lark, par exemple, avec un côté moins fini, plus "en construction". A surveiller de très près !

Ça n'est définitivement pas l'album de l'année, malgré tout, c'est une lecture que je vous recommande...

Par , le