Coeur glacé

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Chronique sociale

Huis Clos

Humour Noir

Sortie :
ISBN : 9782803634095

Résumé de l'album Coeur glacé

Il a la quarantaine, marié, deux enfants, un bon job, des amis. Bref tout ce qui semble indispensable à une vie heureuse et épanouie.
Malgré tout, il y a en lui un vide profond, il ressent un détachement de la vie qui l’entraine dans une contemplation et une réflexion désabusée sur le monde, les autres et lui-même.

Par Olivier, le 31/08/2014

Notre avis sur l'album Coeur glacé

Il rumine ses pensées, noires, pessimistes, où la mort envahi et phagocyte sa réflexion. Chacun de ses actes, du plus insignifiant de la vie quotidienne au plus marquant dans sa relation aux autres devient gris et terne.
Il avance, travaille, partage une vie sociale, mais la vacuité de l’existence envahi toute sa conscience.
Il a perdu le sens de la vie et s’installe dans une dépression morbide.
Cœur Glacé est un ovni dans cette riche rentrée littéraire où fleurissent les albums. De par son sujet d’abord, difficile et qui parle directement à l’inconscient de chacun.
Gil Dal, par petites touches, comme autant de petits coups d’ongle, égratigne cette société, celle que nous construisons au quotidien avec ses règles, son formatage civil, politique et religieux qui nous englue dans la bienséance et le bienpensant au détriment du libre pensant.

De par son traitement graphique ensuite où Johan De Moor illustre ces 64 pages de réflexion sur la vie, la mort et l’utilité de l’existence en un festival graphique. Mêlant avec audace et créativité dessins, collages, noir et blanc et couleur, il illustre avec brio les pensées subversives de ce personnage anonyme qui traine sa langueur dans une société dont il se détache de plus en plus.
Sous une très belle couverture, c’est un album qui réveille et interpelle que ces deux trublions nous livrent ici, un album qui s’émancipe des contraintes figées, où ellipses et suggestions laissent au lecteur un espace d’interrogations.

Par , le

Nos interviews liées

Gilles Dal

Sceneario.com : Gilles Dal bonjour, pourriez vous nous raconter votre parcours et comment vous êtes arrivé a la bande dessinée ? Gilles Dal : Bonjour ! Je suis historien de formation (j’ai fait ma licence à l’ULB et mon doctorat à Paris I Sorbonne). Par une suite de hasards successifs, je me suis retrouvé à participer au « Jeu des dictionnaires » et à « La Semaine infernale », deux émissions humoristiques diffusées sur La Première (RTBF), pour lesquelles j’ai écrit de nombreux sketches. Et je ne sais plus bien comment ça s’est mis, mais on s’est dit avec Fred Jannin qu’il pourrait être amusant d’adapter certains de ces sketches en BD. C’est comme ça que nous avons conçu notre première BD,  Malaise vagal . Sceneario.com : Comment vous êtes vous rencontrés avec votre complice Fred Jannin ? Gilles Dal : Par une amie commune [...]

Lire la suite ›