CODEX SINAÏTICUS #2 La piste de Constantinople

voir la série CODEX SINAÏTICUS
Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

La Loge Noire

Genre :

Esotérique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782723466868

Résumé de l'album La piste de Constantinople

Londres.
Christopher Wertmann et son amie Anna se rendent au British Museum, afin de pouvoir consulter le fameux Codex Sinaïticus qui serait le premier manuscrit biblique, dans lequel est inscrit  le tétragramme, un indice qui ouvrirait une porte pour la communication directe avec Dieu. Wertmann y découvre des choses, certes, mais ce Codex est un faux. Il questionne le conservateur du musée pour que ce dernier lui dise où se trouve le véritable Codex.
Mais d'autres personnes suivent Wertmann à la trace : le Vatican, les gardiens du Codex, et une secte ésotérique nazie.
Certains de ses proches font les frais de sa quête...

Par Berthold, le 07/10/2010

Notre avis sur l'album La piste de Constantinople

Une fois n'est pas coutume, mais le second tome de la série Codex Sinaïticus est bien meilleur que le premier tome, que ce soit au niveau de l'intrigue ou au niveau graphique.

Le récit imaginé par Arnaud Delalande et Yvon Bertorello passe à la vitesse supérieure danc ce second volet. Les évènements s'enchaînent et ne laissent pas trop le temps au lecteur de reprendre son souffle. L'intrigue s'intensifie. Les protagonistes vont nous faire voyager à travers divers endroits d'Europe, puis en Turquie mais aussi dans le temps. Nous suivrons le parcours de ce fameux Codex Sinaïticus qui semble intéresser beaucoup de monde dont le Vatican, les gardiens du livre et cette secte proche des Nazis.
Les scénaristes n'y vont pas de main morte non plus envers le héros principal. Sa quête s'avère jonchée de cadavres dont certains qui lui sont (très) proches.

Il est vrai que lors du premeir tome, j'avais trouvé le dessin correct, mais là, j'ai l'impression que les deux artistes ont donné tous leurs moyens, ce qui fait que ce second opus est bien plus réussi côté planches. Les personnages, les décors sonnent mieux, et vrai. Ils sont beaucoup plus "vivants" et expressifs. Les paysages, les vues de certains quartiers des villes telles que Londres ou Istanbul sont superbes.
II y a cette scène d'action finale qui vaut vraiment le coup d'oeil. Tout est parfaitement orchestré au millimètre près !

Ce second tome donne encore plus envie d'en apprendre sur le Codex Sinaïticus et le lecteur a bien hâte d'avoir la suite en mains.

 

Par , le

Les albums de la série CODEX SINAÏTICUS