Codex Sanguinis

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Éditions du Rocher

Genre :

Aventure

Religion

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782268096315

Résumé de l'album Codex Sanguinis

Julien de Saint-Volery est un jeune et célèbre archéologue totalement incroyant, qui reçoit un jour comme legs de son arrière-grand-père, décédé depuis plusieurs années, un antique parchemin contenant la clef pour retrouver le saint calice qui recueillit autrefois le sang du Christ...
Il entreprend alors une longue quête initiatique pour décrypter le texte et remettre la main sur la fameuse coupe. Mais il doit aussi affronter un ordre mystérieux qui veut détruire la preuve de la divinité de Jésus depuis 2 000 ans...
D'Israël à Rennes-le-Château, en passant par Zurich et l'Écosse, Julien se lance dans une course contre la montre pleine de dangers...

Par Fredgri, le 11/01/2018

Notre avis sur l'album Codex Sanguinis

Même si l'on peut se dire qu'il s'agit d'une énième intrigue autour de Jesus, d'une preuve de son existence, je dois bien avouer que cet album m'a très efficacement entraîné dans son sillage. Un récit extrêmement bien rythmé, qui ne se perd pas dans les méandres d'une histoire complexe et labyrinthique. Tout se tient en 62 pages, sans chichis, mais avec un scénario qui reste clair et précis.

Erick George-Egret s'interroge donc sur ce calice qui aurait contenu le sang du Christ, fruit de mille énigmes. Un objet sacré qui aurait ensuite glissé d'une main à l'autre, avant de parvenir dans celles de l'arrière grand père du héros, un aventurier archéologue lui aussi.
C'est bien évidemment passionnant et parfaitement mené par une écriture particulièrement dynamique et édifiante ! George-Egret alterne très habilement les flash back, revenant au temps de Joseph d'Arimathie, des Templiers puis au début du vingtième siècle. On suit ce thriller palpitant, au grès des époques et on observe Julien qui tente de se dépétrer des hommes qui le poursuivent sans relâche !

Graphiquement, c'est là aussi du très bon travail. François Mougne livre des planches de toute beauté, très expressives et nourries par un cadrage adroit et très inspiré. De plus, j'aime beaucoup son sens de finalisation, des détails. De très belles pages servies par les couleurs de Yoann Guillé qui accentue les ambiances, les éclairages avec adresse !

Un album qui démontre parfaitement qu'il est tout à fait possible de développer une intrigue complexe et équilibrée sur un seul one-shot, sans avoir la nécessité de l'étirer sur une douzaine de volumes !

Très conseillé !

Par , le