CLOS DE BOURGOGNE #2 Tête de Cuvée

voir la série CLOS DE BOURGOGNE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Polar

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782344025116

Résumé de l'album Tête de Cuvée

Mathieu Lorphelin est vigneron-négociant de Bourgogne. Pour le moment, ses affaires marchent plutôt bien. Lorphelin est un acharné du travail qui gêre son domaine, qu'il a hérité de la famille, d'une très belle façon. Avec des amis, ils se réunissent aussi une fois par mois, autour d'un bon repas, pour gouter des grands crus. C'est chaque fois un nouveau lieu. Lorphelin est plutôt bien apprécié dans la région et dans le métier. Pourtant, quelqu'un semble lui en vouloir. Son domaine est la cible d'acte de vandalisme et de sabotage. Qui peut s'en prendre à lui et pourquoi ?

Par Berthold, le 08/06/2019

Notre avis sur l'album Tête de Cuvée

Clos de Bourgogne est une autre série consacrée au vin, imaginée par Corbeyran. Pour ce titre, chaque tome permet d'avoir un récit complet.

Cette fois ci, le scénariste s'intéresse au domaine de Mathieu Lorphelin, un homme respecté, un bon travailleur, dont la production connait des actes de vandalisme et de sabotage. L'intrigue du récit s'articule autour de l'enquête que mène le héros pour comprendre pourquoi on s'attaque à lui.
Outre le côté policier, c'est l'occasion pour Corbeyran de présenter ce vin, cette région et de la façon dont on le travaille. L'histoire se lit avec plaisir, le côté policier tient la route, les personnages sont bien amenés et gardent certains mystères jusqu'au bout.

Le dessin de Nicolas Bègue est efficace. Il est très correct et sert à la perfection ce récit. Ses couleurs peuvent paraitre, au premier abord, parfois, un peu sombre, mais cela apporte une certaine ambiance à l'intrigue.

Dégustez ce Clos de Bourgogne, accompagné d'un bon vin de la région. Une lecture divertissante et instructive.

 

Par , le

Les albums de la série CLOS DE BOURGOGNE

Nos interviews liées

Corbeyran nous parle d'Irina

Sceneario.com : Pourquoi le choix d’Irina ?
Eric Corbeyran : J’adore les filles qui portent des flingues. J’ai quelques héroïnes dans ce goût-là, des filles dangereuses, comme dans le Chant des Stryges où l’héroïne est une tueuse professionnelle, ou dans le Régulateur où les personnages principaux sont deux nanas. Donc le choix s’est naturellement porté sur cette tueuse.
Sceneario.com :
Eric Corbeyran : C’est facile, on a tendance à croire que trop de contraintes nuisent alors que c’est le contraire, c’est plus facile, j’aime les contraintes. J’ai adapté Assassin’s Creed, et il y avait beaucoup de contraintes, alors ici c’était de la « rigolade ».

J’avais toute liberté pour créer le personnage. Dans XIII on la voit tuer, c’est un comportement de tueuse stéréotypé [...]

Lire la suite ›

Eric Corbeyran et Brice Bingono pour Pavillon Noir chez Soleil

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Eric CORBEYRAN : C'est Jean Wacquet (de chez Soleil) qui nous a mis en contact. A l'époque Brice n'habitait pas loin de Bordeaux, nous nous sommes donc rencontrés "pour de vrai". Le courant est passé tout de suite...

Sceneario.com : Eric, qu'avez vous apprécié chez Brice pour avoir envie de travailler avec lui ?
Eric CORBEYRAN : D'abord, j'ai vu quelques uns de ses anciens travaux, des pages de bd mais aussi des illus. Ca a été très positif tout de suite. Le déclic s'est produit et la machine s'est mise en marche dans ma tête. Ensuite, j'ai rencontré le bonhomme et il m'a plu d'emblée. Après, je n'ai cessé d'être enthousiasmé par les planches de Pavillon noir. Chaque livraison était un petit événement tant son trait est énergique et attachant [...]

Lire la suite ›