Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782803634989

Résumé de l'album Clan

Saburo est un jeune yakuza ambitieux qui rêve de renverser l'Obayun Kodama, le parrain de Tokyo. Pour cela, il préparer un véritable coup d'état afin d'éliminer tout les bras droits du "patron" et de rendre inévitable la dernière confrontation. Mais Kodama ne compte pas se laisser faire, il engage alors, pour faire assassiner Saburo, un vieux tueur nommé Shi, qui est en prison depuis trente ans, à l'isolement...

Par Fredgri, le 11/11/2015

Notre avis sur l'album Clan

J'ai du m'y reprendre en plusieurs fois pour finir cet album, non pas par gout, mais parce que j'ai trouvé progressivement cette écriture laborieuse, avec beaucoup de récitatifs qui insistent sur les jeux de pouvoirs, sur les effets de manche !
Il s'avère que l'ensemble participe à une ambiance générale qui nécessite justement ce type d'écriture très référencée, avec des personnages qui évoluent dans des cercles fermés, très codifiés. Les attitudes sont très poseuses dans l'ensemble, avec des cadrages forcés, des jeux très habiles de mise en page, de mise en scène. On est en terrain balisé !

Amazing Améziane revient ainsi avec un album assez classique dans le fond, une banale guerre de pouvoir avec un jeune loup aux dents longues, et un vieux tueurs en marge du système. Le principal n'est donc pas réellement là ! Il s'amuse à organiser lentement son intrigue, même si je trouve qu'il perd assez vite de vue l'histoire du renversement de clan pour partir sur Shi qui accompagne Jun, ça digresse, on entre dans une autre logique de récit. C'est intéressant, mais peut-être que du coup Améziane se disperse un chouilla !
L'autre point fort c'est le graphisme qui explore plusieurs pistes ! On a des planches en ombres chinoises, des cases qui se mêlent aux autres... C'est sympathiquement audacieux et il y a vraiment de très bonnes idées formelles, même si on se dit que parfois il aurait pu aller plus loin !

Il en ressort un album qui finalement se lit assez bien, pour peu qu'on soit bien concentré. Qui donne l'impression de se regarder un bon Takeshi Kitano !
Avis aux amateurs !

Par , le

Les albums de la série CLAN

Nos interviews liées

Interview de AMEZIANE pour l'album LEGAL chez Casterman

Sceneario.com: Votre album rend compte d’un futur pas si éloigné de ce que l’on connaît aujourd’hui, vous y traitez de la légalisation du cannabis, même si c’est assez rapidement récupéré et instrumentalisé dans le récit. Néanmoins on sent bien que la fiction n’est pas si fictive qu’elle semble vouloir le montrer. Quelle est l’état des lieux aujourd’hui ? Cette légalisation est-elle une solution ou une chimère utopiste ? AMEZIANE: Pour moi le principal problème de la prohibition d'un produit aussi (voire moins) toxique que d'autres produits à fonction récréatif, c'est le double standard, l'hypocrisie autour du sujet. La société française a choisi l'alcool comme symbole culturel (ach... le vin français très bon, good good, faisons la tournée des vignobles goûtons cela sans modération et achetons une caisse [...]

Lire la suite ›

de Améziane et Corentin, auteurs de G.A.T. chez Nuclea²

SCENEARIO.COM: bonjour, la question obligée, pouvez vous vous présenter, présenter votre parcours professionnel, comment s'est fait votre arrivée dans le monde de la bd ?
Corentin:
Bonjour à tous, je m'appelle Corentin.
Pour résumer 30 années:
La BD a commencé pour moi comme presque tout le monde en France avec Pif Gadget, Placid & Muzo, Adèle Blanc-Sec, les shtroumpf, Spirou, Tintin, Boule & Bill, Asterix, (Goldorak) etc...

À 10 ans, sur la dernière étagère des toilettes, j'ai découvert Métal Hurlant, l'Écho des Savanes (et Spécial USA), Charlie, À Suivre…
L'idée que je me faisais de la BD explosa. La BD peut être autre chose qu'un simple divertissement. Je prend alors une grande décision: vivre du dessin.

Après des études de dessin tumultueuses durant lesquelles nous avons créé le Mégazine GOLGOTH avec quelques autres élèves, dont Ameziane ;) (voir question 2) et c'est lui qui finira de me faire découvrir les Mangakas [...]

Lire la suite ›