CIVIL WAR EXTRA #3 Extra 3

voir la série CIVIL WAR EXTRA

Résumé de l'album Extra 3

Les journalistes Ben Urich et Sally Floyd ont découvert ce qui s’est réellement passé lors de cette guerre civile. Et pour avoir le dernier mot de l’histoire, ils partent interviewer Tony Stark alias Iron Man…
Howard the Duck est lui aussi ennuyé par cette loi de recensement.
Après la victoire des troupes de Tony Stark, et la capture de Captain America, les différents états d’Amérique du Nord ainsi que le Canada se voient dotés d’une équipe de super-héros sous contrôle gouvernemental.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Extra 3

Ce troisième volume de Civil War Extra propose les épisodes US suivants :
- Civi War : Front Line 11

- Civil War : Choosing Sides 1

- Civil War : The Initiative 1

- Civil War : the Confession 1

- Civil War : The confession 2

Avec le récit écrit par Jenkins tiré de Civil War : Frontline 11, nous découvrons donc le fin mot de cette guerre civile en suivant Urich et Floyd chez Stark. Ce récit débute lors de l’arrestation de Captain America et le lecteur, placé en tant que spectateur de ce conflit, découvre les rues de la ville en ruines, les dégâts occasionnés et les nombreuses victimes civiles. Le dessin de Bachs sans être d’une grand originalité sert bien l’histoire.
Ce récit est donc important pour la compréhension de Civil War

Puis, nous avons droit à un épisode plus fun avec le célèbre Howard the Duck, ce personnage crée par Steve Gerber.

Après, nous retrouvons le très bon Silvestri au dessin pour Civil War : the initiative écrit par Bendis et Ellis., nous y faisons connaissance avec la nouvelle équipe canadienne appelée à remplacer Alpha Flight : Omega Flight, et dont le nouveau Vindicator est celui qui a causé la destruction d’Alpha Flight, excepté Sasquatch, l’unique survivant. Puis nous découvrons les New Thunderbolts, une équipe gouvernementale composée des pires super-vilains tel que Bullseye, Venom ou Swordsman.
Et puis, Tony Stark recherche à remonter une nouvelle équipe de Vengeurs.

Civil war : the confession est l’œuvre de Bendis et de Maleevv, cet auteur qui s’est révélé dans les pages de Daredevil. C'est un récit qui est chargé d’émotions pour la dernière partie (voir Marvel Icons 30). Vous y verrez un échange entre Tony Stark et Steve Rogers, sûrement le dernier qu'ils auront.
Bref, un numéro incontournable qui montre que Civil war est vraiment LA grande saga de l’univers Marvel de ces dernières années.

Par , le

Les albums de la série CIVIL WAR EXTRA

Nos interviews liées

Rencontre avec José Villarrubia, auteur avec Alan Moore du Miroir de l'Amour

Le Miroir de l'amour est un poème d'Alan Moore qui retrace l'histoire de l'homosexualité, de la préhistoire à nos jours. La première version date de la fin des années 80. A cette époque, Moore fait parti d' AARGH ! (Artists Against Rampant Governement Homophobia) une association d'artistes qui protège les droits des homosexuels contre la politique du gouvernement Tatcher, qui avait voté la Clause 28. Cette loi considérait comme illégale la valorisation de l'homosexualité. Le poème a ensuite été adapté au théâtre avant d'être publié dans cette nouvelle édition avec les photos de José Villarrubia. C'est à l'occasion de la sortie de la version française que Sceneario a été invité à l'inauguration de l'exposition des photos qui illustrent le livre. Cette exposition a lieu à la galerie Peter's Friend, 25 gallerie Montpensier du 9 au 25 novembre 2006 [...]

Lire la suite ›