CITY HUNTER #22 Un Python 357 pour la demoiselle

voir la série CITY HUNTER
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

J'ai Lu

Sortie :
ISBN : 2290046752

Résumé de l'album Un Python 357 pour la demoiselle

1/ Kimiko Takeda est apparemment une lycéenne sans histoire . Cependant depuis quelques temps, une horde de prétendants la poursuivent de leurs assiduités. La jeune fille ne connaît pas tout de ses origines , notamment de celles de son père . Et après enquête , il s’avère que la jeune fille est l’héritière d’un conglomérat très important . Evidemment en tant que telle elle est menacée, et Ryo va devoir la protéger…

2/Aiko Kamimura a décidé de reprendre l’agence de détective de son père . Or, de mystérieux individus semblent décidés à l’empêcher d’accomplir sa mission. Alors en désespoir de cause, elle va trouver City Hunter pour qu’il lui apprenne à tirer. En effet la demoiselle compte bien se protéger seule…

3/C’est l’anniversaire de Kasumi et de Miki. Alors que les préparatifs vont bon train et que Kaori prévient Ryo, celui ci reste bloqué devant sa télé comme s’il avait vu un fantôme . Et de fait , c’est un fantôme de son mystérieux passé qui vient de ressurgir dans sa vie en la personne de la ravissante américaine Rosemary Moon, connue dans le milieu sous le nom de « Bloody Mary » …

Par Lucania, le NC

Notre avis sur l'album Un Python 357 pour la demoiselle

Ce volume est bien plus détendu, plus axé sur la drôlerie et les gags . Les méchants de la 1ere aventure sont des amateurs et c’est plus le drame familial de Kimiko qui importe . L’apprentie détective est aussi très amusante, c’est une jeune fille qui veut comprendre le métier que faisait jadis son père , et qui fait de son mieux pour retrouver le chien d’une petite fille . Comme Aiko ne supporte pas l’alcool, la moindre goutte la transforme en véritable Calamity Jane ce qui donne lieu à des épisodes assez drolatiques .

Un passé en point d’interrogation…

Mais si Hojo nous raconte ces historiettes finalement assez légères , c’est pour marquer une pause dans le scénario . En effet l’atmosphère va s’alourdir considérablement à la fin de ce volume qui se termine en point d’interrogation. Car c’est avec un art du suspens consommé qu’Hojo nous fait languir . Qui est vraiment Ryo Saeba ? Qui est l’homme avant d’être City Hunter ? Quel est son passé ?

« Gâchette »

En fait , vous l’aurez compris , c’est l’apparition de Bloody Mary qui , si on me passe l’expression « appuie sur la gâchette » . Elle détient des informations que tout le monde ignore . Et va en divulguer une assez surprenante en plein milieu de la soirée d’anniversaire des filles….

Par , le

Les albums de la série CITY HUNTER