CITE 14 #1.02 Tour Bambell

voir la série CITE 14
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PAQUET

Genre :

Animalier

Aventure

Fiction

Noir et Blanc

Sortie :
ISBN : 9782888901594

Résumé de l'album Tour Bambell

Mademoiselle Vanita Vein est la secrétaire d’un juge de la Cité bien connu pour ses décisions aussi dures que rapidement prises. Michel et Hector vont la rencontrer dans les étages de la Tour Bambell. La jeune femme a en effet Michel pour nouveau voisin : Hector a trouvé à ce dernier un appartement nouvellement disponible suite à la mort de son occupante. Cette Tour Bambell est pour le moins étrange, avec ses étages centraux devenus inaccessibles alors que l’édifice a connu des années de renom. Mais c’est surtout la présence de curieux autres voisins ou l’immiscion de la "Confrérie du haut de la tour" dans leur quotidien que le journaliste et notre héros immigrant ne vont pas apprécier...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Tour Bambell

Comme le laissaient entendre les auteurs et l’éditeur en présentant le concept de la série Cité 14, l’histoire ne permet aucun repos au lecteur qui va se voir bombardé de nouveaux éléments offrant à son imagination tout le loisir de s’interroger sur comment vont tourner les choses, sur le rôle de chacun des protagonistes, sur l’importance à donner à telle ou telle situation, sur la suite, etc, etc...

Un juge et sa secrétaire, une bâtisse étrange dans une Cité non moins délirante, un gang de racketteurs... Autant de personnages nouveaux qui entrent en scène dans le (pourtant) peu de pages qui composent chacun des livrets de la série ! Voilà qui ferait presque passer au second plan des questions qu’on se posait sur les mystères du premier volet pour en faire émerger au moins autant dans ce second !

Comme un livre dont on est le héros mais dans lequel on n’aurait aucun pouvoir de décision, on est spectateur d’un présent qui file à toute allure. Une multitude de pistes s’offrent à nous, mais on n’en suit qu’une seule, celle qui colle à Michel qu’on a rencontré dès le tout début de l’aventure. Peut-être que des questions qu’on se pose ne trouveront jamais de réponse (?) mais ainsi est la vie : pendant que le temps s’écoule, d’autres scènes se jouent et on ne peut pas avoir les yeux partout !

Pour quelques piécettes, on peut s’acheter un tome de Cité 14. Pas de problème de coût, donc. Non. Le seul regret qu’on aura, c’est que ça se lit trop vite ! Le scénario nous propulse. You-hou !!! Mais le nombre de pages fait de cette propulsion une propulsion par à-coups. La consolation est qu’heureusement on n’attend pas trop entre deux numéros !
 

Par , le

En effet, l'action se lance et d'autres personnages viennent nourrir cet univers déjà assez étrange en soi ! Mais sincèrement j'aurais plutôt tendance à me dire que plus il s'enrichit plus il gagne en profondeur et donc en force. Qu'il y ait de multiples intrigues peut évidemment compliquer la lecture mais Cité 14 reste avant tout une série populaire dans le sens le plus généreux du terme, des personnages plus complexes qu'ils n'en ont l'air, des personnalités qui se découvre et toujours ce rythme qui sait garder le lecteur.
ce deuxième épisode permet d'installer un cadre autour des protagonistes, de les rassembler en éclaircissant un peu plus leur motivation et leur comportement, il y a cette tour gigantesque, micro monde, cette voisine un peu curieuse qui se dévoile au fur et à mesure des épisodes, il y a ce racket des étages d'en haut, ces habitants bizarres, ces petits vaisseaux spaciaux qui flottent par-ci par là...
Bref, déjà c'est passionnant, déjà c'est le truc à lire de toute urgence, ne serait ce que pour rallumer un peu cette flamme, ce besoin de bonne petites BD !
Merci Paquet, merci les gars !

Par , le

Les albums de la série CITE 14

Nos interviews liées

Entretien avec Romuald Reutimann et Pierre Gabus

Interview menée par Fred et Aubert par mail, en février 2012.

Sceneario.com : Avant d'aborder la deuxième saison, parlons un peu de la première, ou tout du moins de la réédition en 4 albums chez les Humanos. On avait l'impression que l'aventure Cité 14 s'était arrêtée définitivement avec la sortie du coffret chez Paquet... Peut-être une question de vente... Alors que vous aviez de la matière pour continuer, visiblement. Comment s'est profilée la transition entre Paquet et les Humanos ? Romuald Reutimann : En effet, la seconde saison qui était bel et bien prévue, n’est pas parue à cause de ventes insuffisantes. Par chance, le projet a intéressé les Humanos qui ont négocié avec Paquet la reprise de la série. Sceneario.com : Cette première version était marquée par un rythme de parution, un format, un nombre de page très particulier [...]

Lire la suite ›

Romuald REUTIMAN

Sceneario.com : Romuald, tu es l’auteur de Ulice le Lapin et de Valbert. Peux-tu nous parler un peu plus de toi ?
Romuald Reutimann : J’ai commencé ma carrière chez Paquet il y a 3 ans, avec Valbert et Ulice en effet, avec un troisième tome qui sortira prochainement. Je suis arrivé par hasard dans la BD. J’ai toujours aimé ça, et un jour en rencontrant des copains qui faisaient de la BD dans des fanzines, j’ai rencontré un scénariste et on proposé quelque chose aux éditeurs…

Sceneario.com : Tu es arrivé chez Paquet directement, c’est le seul avec qui tu avais pris contact ?
Romuald Reutimann : Non, on a envoyé plusieurs courriers, à plusieurs éditeurs, et c’est avec Paquet qu’on a signé.

Sceneario.com : Ulice le Lapin est une série assez particulière car elle s’adresse à un public très jeune, comment est-ce que ce type d’album est perçu ?
Romuald Reutimann : Il y a à mon avis un problème de visibilité, mais les gens qui l’on lu ont bien apprécié, hélas il est passé à coté de plein de monde sans être vu [...]

Lire la suite ›