CITE 14 #1.03 Les tables tournantes

voir la série CITE 14
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PAQUET

Genre :

Animalier

Aventure

Fiction

Noir et Blanc

Sortie :
ISBN : 9782888901600

Résumé de l'album Les tables tournantes

Michel renverra sa nouvelle voisine lorsqu’elle frappera à sa porte pour lui proposer une promenade. Il n’a manifestement pas envie d’être dérangé pendant sa curieuse activité de plantation. Par contre, il ne réussira pas à refuser d’accompagner son bavard ami Hector : celui-ci doit se rendre chez une voyante pour rentrer en contact avec Belinda, son amour perdu.

Pendant la séance, un colis suspect va parvenir à Hector sur son lieu de travail...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Les tables tournantes

En deux épisodes déjà, on a pris l’habitude de devoir partir sur une piste pour bifurquer prestement sur une toute autre, au gré du bon vouloir du scénariste. Et on se confirme que cette formule est plaisante même si elle peut encore peut-être frustrer ceux qui aiment bien savoir où les choses vont !

Cette fois, on croit pouvoir revenir tranquillement sur le mystère des graines de Michel qu’on avait aperçues dans le premier épisode, mais en deux coups de cuiller à pot, on est aspiré dans le tourbillon d’une situation encore nouvelle qui vient se superposer encore une fois à tout ce qu’on a déjà rencontré ; une situation permettant la présentation de nombreux nouveaux personnages et amenant son lot d’intrigues supplémentaires.

C’est là qu’on peut observer que le concept est bien pensé, bien calculé. Car si dans un album (classique) de 46 planches, on trouvait à la suite ces bribes d’aventures qui partent dans tous les sens, on crierait à l’incohérence, alors que là, on sait que ça fait partie du jeu et on accepte d’autant plus facilement de se faire surprendre et de vouloir connaître la suite. Même si l’on sait qu’on n’aura peut-être pas toutes les réponses à nos questions. Mais n’est-ce pas là un objectif du 9ème art que de vouloir titiller l’imagination des lecteurs ?

En route pour l’épisode 4 ! (Et à la date de cet avis, il est déjà dans les bacs !)
 

Par , le

Ce troisième épisode se centre davantage sur hector, sur son étrange relation avec sa femme morte qu'il recontacte inlassablement par le biais d'une médium mais qui doit encore subir ses réprimandes malgré le fossé entre la mort et la vie. On découvre ainsi une personnalité bien plus tourmentée que laisserait le penser son habituelle jovialité. Gabus continue de saupoudrer son intrigue de mille et une autres, plus anecdotiques mais tout aussi mystérieuses, c'est vraiment palpitant !
Cette série ne cesse de me surprendre à la fois par son rythme mais surtout par cette façon d'alimenter un univers original. D'autant que les dessins sont incroyables, on a l'impression qu'ils s'étoffent de numéros en numéros !
Vivement la suite en tout cas !

Par , le

Les albums de la série CITE 14

Nos interviews liées

Entretien avec Romuald Reutimann et Pierre Gabus

Interview menée par Fred et Aubert par mail, en février 2012.

Sceneario.com : Avant d'aborder la deuxième saison, parlons un peu de la première, ou tout du moins de la réédition en 4 albums chez les Humanos. On avait l'impression que l'aventure Cité 14 s'était arrêtée définitivement avec la sortie du coffret chez Paquet... Peut-être une question de vente... Alors que vous aviez de la matière pour continuer, visiblement. Comment s'est profilée la transition entre Paquet et les Humanos ? Romuald Reutimann : En effet, la seconde saison qui était bel et bien prévue, n’est pas parue à cause de ventes insuffisantes. Par chance, le projet a intéressé les Humanos qui ont négocié avec Paquet la reprise de la série. Sceneario.com : Cette première version était marquée par un rythme de parution, un format, un nombre de page très particulier [...]

Lire la suite ›

Romuald REUTIMAN

Sceneario.com : Romuald, tu es l’auteur de Ulice le Lapin et de Valbert. Peux-tu nous parler un peu plus de toi ?
Romuald Reutimann : J’ai commencé ma carrière chez Paquet il y a 3 ans, avec Valbert et Ulice en effet, avec un troisième tome qui sortira prochainement. Je suis arrivé par hasard dans la BD. J’ai toujours aimé ça, et un jour en rencontrant des copains qui faisaient de la BD dans des fanzines, j’ai rencontré un scénariste et on proposé quelque chose aux éditeurs…

Sceneario.com : Tu es arrivé chez Paquet directement, c’est le seul avec qui tu avais pris contact ?
Romuald Reutimann : Non, on a envoyé plusieurs courriers, à plusieurs éditeurs, et c’est avec Paquet qu’on a signé.

Sceneario.com : Ulice le Lapin est une série assez particulière car elle s’adresse à un public très jeune, comment est-ce que ce type d’album est perçu ?
Romuald Reutimann : Il y a à mon avis un problème de visibilité, mais les gens qui l’on lu ont bien apprécié, hélas il est passé à coté de plein de monde sans être vu [...]

Lire la suite ›