CITÉ 14, SAISON 1 #2 Rififi sur les docks

voir la série CITÉ 14, SAISON 1
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Genre :

Action

Animalier

Aventure

Sortie :
ISBN : 9782731623567

Résumé de l'album Rififi sur les docks

Prévenus d'un possible kidnapping, Michel et Hector se sont cachés, non loin des docks afin d'être aux premières loges pour un reportage fracassant. Ils assistent alors à une bataille rangée entre la police et le gang des têtards. Soudain arrive Tigerman, un super héros à la communication bien rodée, juste à temps pour sauver le sénateur Olaf Olafson, l'objet de toutes les convoitises.
Mais cette mise en scène interpèle Hector qui décide d'enquêter sur ce mystérieux Tigerman, qui semblait bien au courant, tout de même...

Par Fredgri, le 29/04/2011

Notre avis sur l'album Rififi sur les docks

Comme le mois dernier nous retrouvons dans ce deuxième tome les tomes 4 à 6 déjà publiés par Paquet. Le rythme mensuel continue ici d'être le principal intérêt de cette série qui se dévore d'une traite. Ce qu'il y a d'intéressant c'est qu'en effet, il y a une énergie en continue dans cette série, c'est un plaisir de se plonger dans ces planches, dans ce feuilleton ininterrompu !

Mais mine de rien, derrière ce vernis populo, très accessible et très enlevé, les auteurs parlent aussi de choses plus profondes, de crime orchestré, de corruption, d'une presse muselée, d'opérations d'intimidation etc. Le cadre n'est pas très gai, voir plutôt sombre. Et c'est cette atmosphère qui fait tout le piquant de ce Cité 14.
Les personnages continuent de gagner en profondeur, parfois même en ambiguïté. Comme ce super héros à la communication bien calculée, au premier abord on pourrait penser aux super-héros américains, mais en fin de compte, rapidement, ce personnage perd vite de sa flamboyance et nous montre une autre facette du pouvoir manipulateur, qui se sert de l'opinion populaire comme d'un jeu de pion !
Le scénario continue ainsi de mélanger les genres, les ambiances, tout en construisant une intrigue très efficace aux multiples facettes.

Cité 14 c'est donc du feuilleton, de la très bonne BD, mais surtout c'est deux auteurs très inspirés. Graphiquement, c'est très bon aussi, un style qui s'éloigne des fioritures habituels, qui décrit un univers très complexes mais qui garde son énergie tout de même !

Très conseillé, n'hésitez pas à suivre cette première saison, d'autant que la seconde commence à la rentré !!!

Par , le

Les albums de la série CITÉ 14, SAISON 1

Nos interviews liées

Entretien avec Romuald Reutimann et Pierre Gabus

Interview menée par Fred et Aubert par mail, en février 2012.

Sceneario.com : Avant d'aborder la deuxième saison, parlons un peu de la première, ou tout du moins de la réédition en 4 albums chez les Humanos. On avait l'impression que l'aventure Cité 14 s'était arrêtée définitivement avec la sortie du coffret chez Paquet... Peut-être une question de vente... Alors que vous aviez de la matière pour continuer, visiblement. Comment s'est profilée la transition entre Paquet et les Humanos ? Romuald Reutimann : En effet, la seconde saison qui était bel et bien prévue, n’est pas parue à cause de ventes insuffisantes. Par chance, le projet a intéressé les Humanos qui ont négocié avec Paquet la reprise de la série. Sceneario.com : Cette première version était marquée par un rythme de parution, un format, un nombre de page très particulier [...]

Lire la suite ›

Romuald REUTIMAN

Sceneario.com : Romuald, tu es l’auteur de Ulice le Lapin et de Valbert. Peux-tu nous parler un peu plus de toi ?
Romuald Reutimann : J’ai commencé ma carrière chez Paquet il y a 3 ans, avec Valbert et Ulice en effet, avec un troisième tome qui sortira prochainement. Je suis arrivé par hasard dans la BD. J’ai toujours aimé ça, et un jour en rencontrant des copains qui faisaient de la BD dans des fanzines, j’ai rencontré un scénariste et on proposé quelque chose aux éditeurs…

Sceneario.com : Tu es arrivé chez Paquet directement, c’est le seul avec qui tu avais pris contact ?
Romuald Reutimann : Non, on a envoyé plusieurs courriers, à plusieurs éditeurs, et c’est avec Paquet qu’on a signé.

Sceneario.com : Ulice le Lapin est une série assez particulière car elle s’adresse à un public très jeune, comment est-ce que ce type d’album est perçu ?
Romuald Reutimann : Il y a à mon avis un problème de visibilité, mais les gens qui l’on lu ont bien apprécié, hélas il est passé à coté de plein de monde sans être vu [...]

Lire la suite ›