CINEMA PURGATORIO VF #2 Volume 2

voir la série CINEMA PURGATORIO VF
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Comics

Fantastique

Public Averti

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782809467048

Résumé de l'album Volume 2

(Cinema Purgatorio 5 à 8)
On retrouve les 5 séries du premier volume:
"Cinema Purgatorio" (Moore et O'Neill): Moore continue d'explorer l'imaginaire des vieux films en présentant un regard décalé ou le réel et l'imaginaire se croisent...
"Code Pru" (Ennis/Caceres): Pru commence à bien se faire aux règles de son métier d'ambulancière. Ca n'est pas toujours facile, car la ville est malgré tout peuplée de monstres et autres créatures du genre...
"Modded" (Gillen/Calero): Fringe part donc en compagnie de Bloody Susan et son daemon Mister Boom afin de retrouver Fluffbumble, mais ils doivent traverser la ville appelée les Abysse ou sont régulièrement organisés d'étranges tournois !!!
"A more perfect Union" (Brooks/DiPascale): l'armée des fourmis géantes attaque les troupes du général Pickett et c'est un vrai massacre. Seulement voilà, ces pertes ont été principalement provoquées pour ralentir l'ennemi et permettre au général Lee de faire avancer ses propres troupes...
"The Vast" (Gage/Andrade): Janna et ses camarades rencontrent le caporal Pons et ses monstrueux démons apprivoisés qui leur fait comprendre que la meilleures des façons de se battre c'est de s'adapter et se faire aider par des jeunes Kaijus...

Par Fredgri, le 21/12/2017

Notre avis sur l'album Volume 2

Second volume de cette série anthologique éditée par Alan Moore chez Avatar ! Du beau noir et blanc, des histoires tirant globalement vers des récits adultes, voir même de l'horreur (à part Moore lui même qui continue d'explorer les grands thèmes du cinéma en y rajoutant une mise en abime très intéressante ou le réel se mélange à la fiction...)

Et je dois bien dire que globalement les récits de ce deuxième opus sont bien mieux charpentés que dans le précédent. Cela vient sans aucun doute du fait que les différents concepts, les enjeux, les personnages sont bien plantés et ne nécessitent donc plus d'être réintroduits !
En contre partie, les épisodes de Moore et O'Neill se distinguent très nettement du reste. Moore adopte une démarche bien plus "intellectuel" que ses camarades qui misent bien plus sur une histoire bien cohérente, sur la longueur. Ce qui fait que ce volume nous propose vraiment des personnalités aux antipodes les unes des autres et c'est très bien !

Pour "Code Pru", par exemple, nous sommes dans une sorte de série policière matinée de Fringe, avec une histoire par chapitre, des cas différents et chaque fois une confrontation avec des "monstres" complètement décalés... Comme ce geek qui meurt d'une crise cardiaque en se masturbant devant du porno... Pru découvre qu'en face de chez lui une foule de spectres partouzent continuellement, permettant au jeune fantôme de continuer son affaire ad vitam æternam !!! On retrouve bien le style Ennis, tout en subtilité, néanmoins, la caractérisation de Pru est vraiment toute en profondeur, c'est très intéressant !

Pour "Modded", on est de plus en plus dans une partie de jeu de rôle retranscrite en BD, cela reste captivant, mais parfois les résonances JDR sont trop flagrantes, presque grossières. Et c'est un peu dommage, parce que l'univers mis en place, les personnages méritent amplement qu'on s'y attarde !

Pour "A more perfect Union", j'avoue que les premiers épisodes dans le volume un ne m'avaient pas plus captivé que ça. Le concept me semblait léger et Brooks ne s’embêtait pas à davantage le creuser, se contentant de faire de simples parallèles avec la guerre de sécession... Ici, pourtant l'idée prend davantage de texture, d'émotion, on se retrouve sur les champs de bataille, Brooks introduit un nouveau personnage avec Henry Ulke qui permet de sortir du simple récit de guerre froid et déshumanisé. J'ai hâte de voir la suite !

Même constat avec "The Vast" ! Gage sort du carnage du premier opus pour développer plus de finesse et donner du relief à son histoire. Du coup cela devient réellement intéressant !

Le projet continue tranquillement en VO, le numéro 13 devant bientôt sortir (alors que je pensais qu'il n'y aurait qu'une douzaine d'épisodes), on peut donc s'attendre à voir arriver un troisième volume en 2018, et peut-être même un quatrième, qui sait ! Croisons les doigts !

Un titre assez surprenant, en fin de compte. Très violent parfois, complètement libre de toute contrainte éditoriale, ça se sent et c'est tant mieux !

Rendez-vous pour la suite alors !

Par , le

Les albums de la série CINEMA PURGATORIO VF