Chroniques explosives

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Éditions Rouquemoute

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 9791096708413

Résumé de l'album Chroniques explosives

Vous avez des tendances autodestructrices, votre messagerie est en manque de réponses, un crayon se paye votre mine, vous êtes malheureux en drague, vous êtes sensible au manque de poésie de vos emails… Alors, vous êtes comme Jean Chauvelot, une bombe à retardement qui n’attend plus que le petit truc pour vous faire péter la gueule ! La preuve en images, boum !

Par Phibes, le 21/09/2019

Notre avis sur l'album Chroniques explosives

Grâce à un cofinancement émanant du CNL et à leur plateforme de financement participatif, les éditions Rouque-Moute permettent à Jean Chauvelot d’assurer la réalisation et la publication de son projet artistique. Sous la forme d’un recueil monochrome, l’auteur nous propose toute une kyrielle d’historiettes dont la particularité est que leurs chutes se terminent toujours par une explosion dévastatrice.

N’hésitant pas à se mettre lui-même en situation, l’artiste fait, dans des strips d’une planche, feu de tout bois et nous entraine dans des évocations que l’on pressent personnelles (peut-être un certain vécu transposé) qui, indubitablement, suite à une émotion forte, un imprévu, un stress… se délitent ou se consument lors d’une belle explosion finale. Comme il se doit et comme l’exige le concept de la maison d’édition, ces situations se veulent pour le moins ubuesques et provoquer le rire.

Force est de constater que Jean Chauvelot réussit son pari à de nombreuses reprises. Avec un petit brin d’originalité généré par cette finalité répétitive et une dérision simplissime, il parvient à nous faire adhérer à son exercice à la tonalité sympathique et évidemment détonante.

Côté dessin, l’auteur utilise un trait assez épuré et plutôt incisif. L’on concèdera qu’en peu de coups de crayon, il arrive à bien faire ressentir certaines émotions. Sans complexe aucun, il s’amuse à croquer son personnage récurrent souvent dans la tenue d’Adam dans des expressions souvent extrêmes et qui augmente le côté cocasse du gag.

Un bon petit recueil dressé par un artificier de l’humour à lire sans aucune appréhension. Vous pouvez rire, il ne devrait pas vous péter à la gueule !

Par , le