CHRONIQUES DU PROCHE ETRANGER #1 En Tchétchénie

voir la série CHRONIQUES DU PROCHE ETRANGER
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

VERTIGE GRAPHIC

Genre :

Documentaire

Guerre

Noir et Blanc

Récit de voyage

Sortie :
ISBN : 9782849990469

Résumé de l'album En Tchétchénie


Quel décalage ! Quelle étrange surprise ça a été quand les Tchétchènes ont vu débarquer des clowns envoyés par l’ONG qui, d’habitude, leur apporte des médicaments et des vivres ! Est-ce que ce n’est pas un peu se foutre de leur gueule, ça ? Pas si sûr... C’est en tout cas ce que constate le docteur Hayk, un occidental parcourant cette région meurtrie du Caucase, accompagné par Ruslan, son guide qui lui explique l’histoire de son pays...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album En Tchétchénie


"No CNN, no war". Voilà une phrase qu’on a entendue de la bouche d’Anne Nivat alors qu’elle intervenait sur les plateaux de CNN... où elle n’a ensuite plus jamais été invitée. Anne Nivat est une reporter spécialiste du Caucase et c’est elle qui signe la préface de cette bande dessinée. Ces mots qu’elle a dits étaient pourtant on ne peut plus justes : à l’heure de la médiatisation à outrance des conflits, force est de constater que depuis que les media ne vont plus en Tchétchénie, on ne sait plus rien de ce qu’il s’y passe et on pense alors – en Occidentaux tranquillisés par la vérité des ondes et du petit écran – qu’il n’y a plus de problèmes là-bas et que les gens y vivent forcément à nouveau très bien...

Ce tome 1 de Chroniques du proche étranger consacré à la Tchétchénie est un document adapté en bandes dessinées qui raconte l’histoire de cette petite république tristement célèbre avec comme fil conducteur un docteur occidental, ce qui nous permet d’aborder le sujet à un niveau "de terrain" et pas seulement théorique ou historique. Cet ouvrage est un extraordinaire condensé d’informations qu’on aurait la flemme de re-collecter à partir de tous ces flashes-info qu’on a entendus des années durant et qui vient donner un peu plus de poids au point de vue des principaux intéressés qui sont malheureusement ceux à qui la parole n’est jamais donnée : les Tchétchènes.

C’est avec un dessin très gras et assez dur qu’est mis en images ce témoignage réaliste mais au demeurant fictif. De nombreuses pages sont construites comme des affiches, avec des personnages écrasant de leur carrure des scènes de rue, par exemple. Et c’est autour de cette anecdote incongrue de clowns envoyés par une ONG auprès de la population que se déroule le récit où les Russes en prennent pour leur grade, ce qui semble être un (très) juste retour des choses au regard des exactions qu’ils perpètrent là-bas...

Après les planches de la bande dessinée est proposée une chronologie historique des événements qui font la Tchétchénie actuelle ainsi qu’une liste de sites internet d’intérêt pour qui veut creuser la question.

Chroniques du proche étranger en Tchétchénie est une bande dessinée signée Tamada et Rash. C’est une BD militante qui prête une voix à ceux qui n’en ont pas et qui, à ce titre, mérite qu’on la lise.
 

Par , le

Les albums de la série CHRONIQUES DU PROCHE ETRANGER