CHRONIQUES DE LA LUNE NOIRE #14 La fin des temps

voir la série CHRONIQUES DE LA LUNE NOIRE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Heroic Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782205059601

Résumé de l'album La fin des temps

Haazheel Thorn est enfin définitivement mort... Tandis que son "âme" regagne les Enfers et va nourrir Lucifer, Wismerhill regarde le champ de bataille, l'œil hagard...Voyant les corps de ses compagnons d'armes, il décide d'utiliser le peu de magie qui lui reste encore afin de tenter, avec succès, un sort de résurrection de masse.
Alors que chacun se rend compte de la chance qu'il a de pouvoir à nouveau vivre, un clone d'Haazheel pénètre dans la salle pour délivrer un terrible message : La mort du demi-dieu a provoqué une terrible malédiction. Haazheel Thorn a en effet dévié la Lune Noire de son axe afin d'anéantir toute vie sur Terre. Vidé de toite énergie magique, Wismerhill doit s'avouer vaincu...
Aidé par Methraton le tout puissant, Wismerhill donne ordre à la Terre entière d'évacuer vers un monde inhabité et accueillant. C'est sur le récit de ce lent exil que s'achèveront les Chroniques de la Lune Noire.

Par Matt, le 28/08/2011

Notre avis sur l'album La fin des temps

Enfin!! Après quasiment 20 ans, la série Les Chroniques de la Lune Noire ont enfin trouvé une fin que les lecteurs n'espèraient plus! Car si l'épopée de Wismerhill a trouvé bien vite son public dans le début des années 90, elle l'a également perdu en partie tout au long des années, bien sûr à cause de sa qualité largement fluctuente, et pour son côté "série à rallonge" qui en a exaspéré plus d'un...

Pour l'occasion, Dargaud s'offre un petit coup commercial en proposant l'album sous trois couvertures différentes, formant un tryptique assez réussi et dessiné par Ledroit. Les trois panneaux représentent successivement, de gauche à droite la Succube, Wismerhill sur son dragon, et Wis en armure de seigneur de la Négation. Je regrette cependant l'impossibilité de se fournir le tryptique, indépendamment de la bd car bien sûr, comme beaucoup, je n'ai pas acheté les trois versions!

Tenir le final entre ses mains c'est une chose, apprécier ce qu'on y trouve en est une autre et malheureusement, ce qu'on pouvait craindre se produisit: le final n'est pour moi pas à la hauteur de l'ensemble de la série. Non décidément, la ficelle utilisée pour faire table rase de cet univers semble vraiment trop grosse pour l'apprécier, sans compter que je me serais passé de ce genre d'Happy End ou TOUT le monde est finalement ressuscité... Même habitué à quelques parties fines tout au long de la série, je n'ai pas trouvé pertinent par exemple la scène de la libération de l'Oracle, comme s'il fallait absolument insérer dans l'histoire un brin d'erotisme, en le mettant là, entre le plat et le dessert...
Sans avoir la prétention de trouver une meilleure fin, on aurait tout de même aimé avoir des réponses à quelques questions, notamment la révélation de la véritable identité de Greldinard, un personnage que les auteurs ont sans cesse auréolé de mystère depuis son apparition, pour ne rien apprendre de lui au final, comme si c'était un second rôle tout à fait banal... On pourra aussi s'interroger longtemps sur la place de Lucifer qui se contente de la fermeture des portes de l'Enfer, alors que celui-ci voulait quand même dominer la Terre, ainsi que d'autres petits détails...

C'est donc avec une légère déception que je referme cet album et que je clôs cette série qui fût ma première vraie série achetée avec mes propres sous d'adolescent, mais Les Chroniques de la Lune Noire garderont cependant bonne place sur mes étagères, car si l'on reste sur sa faim, il faut savoir être juste avec cette série dont j'ai tant apprécié l'univers, magistralement mis en image par Ledroit dans un premier temps, mais également par Pontet qui n'a pas démérité tout au long de ces albums! Seules les couleurs ont parfois fait faux bon au trait des auteurs.

Alors pour en finir et tourner la page, à la question de savoir si aujourd'hui il vaut le coup de se lancer dans l'achat d'une telle série, je répondrais tout de même par la positive, tout en incitant à la prudence. Les 14 tomes ne se valent clairement pas, mais il y a du bon, et c'est ce que je retiendrais de cette épopée!

Par , le

Les albums de la série CHRONIQUES DE LA LUNE NOIRE

Nos interviews liées

François FROIDEVAL

Sceneario.com : Bonjour, et merci d’avance pour votre disponibilité pour répondre à quelques questions. Froideval : Bonjour.

Sceneario.com : Où travaillez vous, dans un studio ou chez vous ?
Froideval : Je travaille soit chez moi, soit avec les illustrateurs, parfois dans un bar, mais en général plutôt chez moi.

Sceneario.com : Quels sont vos habitudes de travail ? Vous écrivez votre BD entièrement avant de la donner à un illustrateur, ou au contraire vous la travaillez au fur et à mesure ?
Froideval : Mes Bds ne sont jamais totalement terminées d’avance. Je travaille au fur et à mesure que les illustrations avancent, même si je sais où va aller l’histoire.

Sceneario.com : Comment avez vous rencontré Tacito ?
Froideval : J’ai vu des planches chez notre premier éditeur zenda , ou dans les décors on voyait d’immenses bâtiments en fer et en verre magnifiquement dessinés, un peu dans le style des descriptions de Jules Verne [...]

Lire la suite ›