CHITO GRANT L'intégrale

voir la série CHITO GRANT
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

EP

Genre :

Intégrale

Western

Sortie :
ISBN : 9782889320462

Résumé de l'album L'intégrale

Après avoir perdu six mois auparavant son compagnon de longue date Pablo Ortega, Chito Grant est revenu sur Gila Bend afin de comprendre les raisons de sa disparition. Très vite, il se fait remarquer par les autochtones et plus particulièrement par l’autoritaire veuve Taylor Texas qui lui offre un travail à l’Overland stage route, un relais tenu par le vieux Sam. Pris en grippe par Clay Texas, Chito parvient tout de même à se faire apprécier par Sam qui, à son insu, essaye de son côté de découvrir qui il est exactement. Grâce à une lettre envoyée par le docteur Dolmen de Tucson, le vieil homme apprend que le jeune borgne a été élevé par Ortega et que ce dernier a été éliminé lorsqu’il tentait de retrouver ses vrais parents à Gila Bend. C’est à ce moment qu’apparaissent les frères Palance qui ont décidé d’investir la ville et de dévaliser la banque. Lors du repérage, l’un des frères est tué par Chito. Vieille connaissance de ces derniers, Grant est bientôt sous le coup d’une vengeance qu’il va devoir assumer. A moins que d’autres personnes bien intentionnées prennent son parti.

Par Phibes, le 03/07/2017

Notre avis sur l'album L'intégrale

Quelques neuf années après la sortie du dernier opus intitulé Passé recomposé, EP éditions s’est décidé à republier les aventures de Chito Grant, cette fois-ci, dans leur version complète. Remettant pour cela à l’honneur le dessin de couverture tu tome 2, l’éditeur offre l’occasion à ceux qui auraient raté les premières éditions de découvrir ce sympathique western écrit par Jean-Blaise Djian et illustré par David Etien.

Cette intégrale a l’avantage de nous plonger dans une intrigue captivante tournant autour d’un jeune borgne qui a perdu dans des circonstances nébuleuses son père adoptif et qui s’est lancé dans une quête de vérité. L’on pourra saluer la teneur de cette intrigue qui a la particularité de reposer sur un jeu de personnages « cachottiers » en lien avec le destin de Chito. Tout réside donc sur l’articulation des nombreuses tranches de vie et de rencontres qui vont peu à peu entamer la suspicion de départ et nous faire découvrir le véritable passé du personnage principal.

A cet égard, Jean-Blaise Djian nous assure d’un récit dans la veine des westerns classiques, mélangeant mystères, actions, rebondissements, atmosphères emplies de suspicion, amourette et quête justicière, le tout dans effets scénaristiques adroitement menés, pour aboutir sur un coup de théâtre certes surprenant par sa rapidité mais aux contrecoups garantis.

Cette série est le premier arc grand public de David Etien. Dès le début, ce dernier démontre de grandes capacités artistiques qu’il ne manque pas de faire évoluer profitablement au fil des trois épisodes. Dans un semi-réalisme accrocheur, l’artiste réalise avec une belle précision des décors de l’ouest très convaincants, arpentés par des personnages charismatiques, dont certains ont le désavantage de changer rapidement et d’être colorisés à certains moments d’une manière trop criarde. Malgré cela, la qualité est au rendez-vous et tend à démontrer que ce dessinateur n’en restera pas là. D’ailleurs, il suffit de voir aujourd’hui ce qu’il fait sur la série Les quatre de Baker Street.

Une belle intégrale qui remet au goût du jour un western somme toute fort agréable à lire.

Par , le

Les albums de la série CHITO GRANT

Nos interviews liées

Un entretien avec David Etien

Un entretien avec David Etien, dessinateur de la série Les quatre de Baker Street


Interviewer : Berthold
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›