CHINAMAN #3 Pour Rose

voir la série CHINAMAN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Repérages

Genre :

Western

Sortie :
ISBN : 280013173X

Résumé de l'album Pour Rose

John Chinaman poursuit son errance dans le grand Ouest américain. Ses pas le mène dans le Nord, où, suite à un petit quiproquo, il fait la connaissance d’Amos, un vieux trappeur. Sa femme Millie et lui ont recueilli une petite orpheline, Rose.
Tout le monde pourrait vivre heureux, sauf que les grands-parents de Rose arrivent de New-York pour reprendre leur petite-fille contre sa volonté. Et Rose préfère de loin Oncle Amos à ce grand-père qu’elle n’a jamais vu.

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Pour Rose

J'avais déjà aimé les deux premiers tomes, mais celui-ci, je l'ai franchement adoré!
La première raison, c’est que notre ami Chinaman se déride enfin ! Déjà, dans les tomes précédents, il « apprend » à sourire, à s’éloigner de ce qu’il était en Chine. Il progresse encore dans sa démarche de « civilisation » intérieure.
Mais surtout, il y a des passages vraiment très drôle, avec Amos, et plus encore avec Rose. Par exemple, lorsqu’elle s’écrie qu’elle n’a jamais vu d’indien jaune ; ou bien lorsqu’elle se propose de lui apprendre comment aller au bal et qu’elle l’entraîne au baise-main. Tordant !
Ensuite, à l’instar des premiers tomes, les dessins sont vraiment très bons, réalistes et vivants. En particulier, l’action est superbement bien rendue, les expressions des visages aussi.
Quant au scénario, s’il est un peu classique, il est fort bien construit, alternant les moments forts avec d’autres plus calmes, et même émouvants.
A lire absolument !

Par , le

Les albums de la série CHINAMAN

Nos interviews liées

Questions à Olivier Taduc et Nicolas Barral pour Mon pépé est un fantôme

Sceneario.com : Bonjour Nicolas, Bonjour Olivier. Même pas un an après la sortie du premier tome de Mon pépé est un fantôme vous voici de retour avec cette seconde saison. Mais avant toute chose, pouvez-vous vous présenter ? Quel a été votre parcours ? Quelles ont été vos influences ?
Nicolas Barral : Après un BAC littéraire, j’ai passé un an à l’atelier BD des Beaux-Arts d’Angoulême où j’ai croisé Christophe Gibelin qui, quelques années plus tard, devait signer le scénario des Ailes de Plomb. A partir de 1991, j’ai fait mes premières armes dans la presse jeunesse et à Fluide Glacial jusqu’en 1996 où j’ai publié mon premier album chez Delcourt. Parmi les gens qui m’ont donné envie de faire ce drôle de métier, je place en tête de liste Goscinny, Uderzo et Morris, sans oublier Hergé, qui correspondent à mes lectures d’enfance et ont influencé la partie humoristique de mon travail [...]

Lire la suite ›

Claude GUTH scénariste, dessinateur et coloriste de
Pichi Poï

SCENEARIO.COM: Peux tu te présenter?
Claude GUTH: Eh bien, j’ai 41 ans, je vis à Molsheim, une petite ville du Bas-Rhin proche de Strasbourg.
Avec ma petite tribu, nous occupons une adorable maison alsacienne, que je restaure patiemment… quand j’ai un peu de temps.
J’apprécie les travaux physiques, qui tranchent avec la sédentarité de notre travail.
D’ailleurs, j’entretiens avec bonheur une petite vigne, car au contact de la terre, je me ressource complètement Cette passion pour la vigne, je la partage avec Christophe Arleston, très grand amateur de vins. Notre plaisir, lorsque nous nous rencontrons, c’est de nous retrouver autour d’une bonne table pour échanger nos découvertes viticoles. Si je commence à avoir une petite expérience sur la vinification, Christophe m’impressionne par sa connaissance des terroirs, en particulier dans le bordelais.
J’aime aussi faire des longues ballades dans les collines et les petits villages alsaciens au guidon de ma Lambretta [...]

Lire la suite ›