ATTENTION : CONTENU RESERVE
A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités.
En affichant cette page, vous déclarez prendre vos responsabilités vis-a-vis de ce contenu.

Afficher Sortir

CHEZ FRANCISQUE #1 Chez Francisque

voir la série CHEZ FRANCISQUE
Dessinateur :


Scénaristes :



Éditions :

FLUIDE GLACIAL

Genre :

Adulte

Humour Noir

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 285815497X

Résumé de l'album Chez Francisque

Chez Francisque est un bar où des blagues douteuses et crues sillonnent des dialogues navrants de racistes.

Par Aub, le NC

Notre avis sur l'album Chez Francisque

Voilà une série que je guette régulièrement dans la revue Fluide Glacial car je lui trouve une très bonne pointe d’humour caustique. Dans cet album c’est donc avec un très grand plaisir que je me suis plongé dans les histoires d’une page, en découvrant quelques unes que je ne connaissais pas encore, mais aussi en en retrouvant d’autres avec beaucoup de plaisir.
Coté dessin, l’on ne peut pas dire qu’il soit énormément travaillé, bien au contraire et pourtant là aussi la qualité et le ton sont au rendez-vous. Mais je ne m'en plains pas, nous avons l'habitude avec Larcenet.
L’humour est présent à chaque page, à chaque blague, c’est à chaque fois une franche partie de rigolade. Le ton caustique est rondement mené par les auteurs. Les blagues sont criantes de vérité et elles font parfois peur, très peur.
Une fois de plus Larcenet nous offre un album de haute qualité. Accompagné par Yan Lindingre qui signe là son premier album chez Fluide.
Un petit regret cependant, c’est l’écriture dans les bulles qui est parfois un peu dure à suivre, il faut sur quelques cases s’accrocher, mais dans un sens j’ai aussi pris ce petit défaut de qualité d’écriture comme une accentuation supplémentaire à la difficulté de parler des différents protagonistes parfois légèrement imbibés d’alcool…
Sans oublier que Fluide innove dans ses albums en nous proposant un album à la couverture souple et légèrement plus large qu’habituellement. De très bonne qualité, il n’en reste pas moins, qu’à titre personnel sur les grand albums je préfère des couvertures rigides. 
C’est du bon du très bon.

Par , le

Les albums de la série CHEZ FRANCISQUE

Nos interviews liées

Yan Lindingre

Sceneario.com: Votre départ de Fluide Glacial est-il volontaire ou imposé ?
Yann Lindingre: Totalement imposé et complètement inattendu. Je sortais d’un chouette numéro conjoint avec Spirou, une expérience inédite et très médiatisée. Quoi qu’en dise l’actionnaire, les ventes se portaient plutôt bien, compte tenu de la conjoncture. Enfin bref, il a décidé d’imposer sa patte après deux ans à ronger son frein.

Sceneario.com: Durant toute la période ou vous avez été rédac chef de Fluide, les choses ont pas mal évolué, du sang neuf, une rédaction plus cohérente, une sorte de nouveau dynamisme... Quel regard porte-t il sur ses années Fluide ? Fluide maintenant, Fluide avant, y a t-il une différence selon vous ?
Yann Lindingre: J’ai trouvé le journal en grande difficulté il y a 6 ans [...]

Lire la suite ›

Un entretien avec Yan Lindingre

sceneario.com : Depuis quelques mois, les lecteurs ont pu suivre la tension monter entre Fluide Glacial et le journal Spirou mais sans en aller jusqu’aux mains, un match d’improvisation plutôt théâtral est organisé. Qui a eu l’idée de créer ce concept inédit ?

Yan Lindingre : Il y avait eu un antécédent chez Fluide Glacial, un hors-série (parution en 2014) que je voulais faire autour de Gotlib, notre créateur. Je me suis aperçu alors que nous n’avions que la moitié de son œuvre et que l’autre moitié était chez Dargaud.
J’ai proposé à Dargaud d’exhumer le titre Pilote, dont ils se servent de temps en temps pour un hors-série, en leur demandant de faire 50/50, c’est à dire 50 pages Dargaud et 50 pages Fluide suivi par un numéro de Fluide Glacial.
C’était comme une première car non seulement les lecteurs ont envie de lire un grand hors-série sur Gotlib, mais surtout cela les a complètement surpris de voir deux grands titres qu’on imagine toujours concurrents, se retrouver sur la même couverture [...]

Lire la suite ›