CHARLY #2 L'île perdue

voir la série CHARLY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

DUPUIS

Collection :

Repérages

Genre :

Aventure

Drame

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782800118925

Résumé de l'album L'île perdue

Quelques mois après le précédent album, après la destruction du Cap'tain Foudre, la famille de Charly s'en va passer quelques jours sur l'île de Vlieland, aux Pays Bas. Ils y rencontrent Walter, un écrivain qui habite sur l'île avec sa femme et sa petite fille en vacances elle aussi ! Depuis quelques temps d'étranges phénomènes commencent à se multiplier, des attaques dans l'eau, des mouettes qui deviennent agressives... Et tout prend des proportions hallucinantes avec la tempête qui se déclare soudainement, inondant progressivement l'île !

Par Fredgri, le 30/06/2013

Notre avis sur l'album L'île perdue

Avec ce deuxième album, on laisse de côté l'ambiance urbaine et frontalement science fiction pour entrer progressivement dans une histoire qui met l'accent sur la tension qui monte, sur les personnages qui se demandent ce qu'il se passe en tentant tout de même de s'en sortir. Rien n'est abordé directement dans ce scénario très habile de Denis Lapière qui glisse deçi delà ce qu'il faut comme éléments intrigants sans révéler le fin fond de l'histoire. On se rappelle un peu ce genre de structure qu'utilisait Hitchcock dans "Les Oiseaux", basant tout son propos sur la perception des personnages, leur appréhension de la situation, bien plus que sur les explications elle même. Et la formule fonctionne parfaitement ici aussi !

Après un premier album très tendu la série continue donc sur la veine du récit pour adulte, en étant même plus dramatique.
Malgré tout, on se demande si la mort du père était réellement nécessaire, ou en tout cas si elle n'aurait pas pu être moins anecdotique (on ne voit réellement rien, il est là, puis soudain il ne l'est plus !). C'est à mes yeux le seul véritable point noir de cet album, un léger sentiment de gâchis assez mal géré. Ce qui est d'autant plus surprenant que Lapière a une écriture réellement très attachée aux personnages, à leurs réactions. On a vraiment l'impression qu'il a simplement voulu se débarrasser de ce père qui le gênait, sans autre forme de procès. Du coup, à partir de là, la cohérence de l'album, jusque là parfaite, prend un petit coup dans l'aile et les 8/9 dernières pages se résument assez rapidement, comme si le reste de l'histoire n'avait plus, en somme de réelle importance !

A la finale, l'album demeure tout de même un excellent moment de lecture qui permet de décentrer le propos de Charly pour accentuer l'aspect fantastique de la série. J'émets la même réserve que précédemment sur le graphisme de Magda que je trouve une nouvelle fois assez froid et distancié, bien qu'il remplisse correctement son rôle aussi, n'exagérons pas !

Une série à suivre !

Par , le

Les albums de la série CHARLY

Nos interviews liées

Denis LAPIERE pour Peur Géante

Sceneario.com : Bonjour Denis. Ton actualité est la sortie de l’adaptation de La peur géante, l’œuvre de Stefan Wul avec Mathieu Reynes au dessin. Avant d’aborder le sujet, peux tu nous parler de ton parcours ?
Denis LAPIERE : Mon parcours est très simple, j’ai près de 120 albums de BD derrière moi, ainsi que deux long-métrages cinéma et je suis toujours aussi passionné par l’écriture et la narration qu’à mes débuts, peut-être même plus encore. Avant cela, durant mes études de sociologie j’ai été critique BD et cinéma pour un hebdo belge puis j’ai fondé une librairie avec des amis et j’y ai travaillé pendant cinq ans. Enfin, de 2006 à 2011 j’ai été éditeur chez Dupuis (les collections Puceron et Punaise). Sceneario.com : Ce mois-ci, sort La Peur géante [...]

Lire la suite ›