CHAMPS D'HONNEUR #3 La Bérézina - Novembre 1812

voir la série CHAMPS D'HONNEUR
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Drame

Guerre

Historique

Sortie :
ISBN : 9782756035468

Résumé de l'album La Bérézina - Novembre 1812

Palais des Tuileries à Paris, le 10 Août 1792.
Le peuple s'attaque au palais. La troupe pactise avec les insurgés. Le roi ne peut compter que sur les Gardes Suisses pour protéger le départ de la famille royale. Le colonel La Buissonière demande à son jeune fils, Amaury, d'aller à l'ambassade de Russie où il y retrouve sa tante Eléonore qui le met en sécurité. En partant, l'enfant a le temps de voir que son père a été tué par le peuple...
Austerlitz, le 2 décembre 1805. Le lieutenant Amaury La Buissonière, des Chevaliers-Gardes, charge avec ses hommes contre les soldats français. Après une lutte acharné, il est blessé à la jambe. Dans son délire, il ne cesse de répeter une sorte de comptine qui attire l'attention du docteur Berget. Ce dernier apprend à mieux connaitre, progressivemen,t ce français qui combat avec les russes. Ils deviennent amis.
Novembre 1812. Le docteur Berget accompagne l'armée de Ney en Russie. Sur le chemin du retour, Berget et La Buissonière se retrouvent, une nouvelle fois, sur le champ de bataille...

Par Berthold, le 28/11/2016

Notre avis sur l'album La Bérézina - Novembre 1812

Dans ce troisième tome, Thierry Gloris nous entraine dans une des batailles napoléoniennes les plus difficiles : la campagne de Russie. En s'attachant plus particulièrement à la Bérézina. En fait, tout le monde pense que ce pan d'histoire est un échec, alors que c'est  une victoire tactique française.

Gloris nous présente les deux protagonistes, deux français, un docteur et un soldat, mais un officier de l'armée russe, qui deviennent amis et se croisent régulièrement entre 1805 et 1812.
Une série très réussie du point de vue du scénario.
C'est très bien raconté et c'est vraiment passionnant. Du coup, ce troisième tome est pour moi le meilleur de la série, pour le moment. Il y a un petit quelque chose en plus qui fait que cet album est un plaisir de lecture. Est-ce le fait que les deux protagonistes principaux sont très réussis et prennent de l'ampleur dans cette aventure ?
Le premier trouve le grand amour, l'autre profite de l'amour d'une femme et des joies de lectures tirées des oeuvres de Sade.
Et au sujet de la reconstitution historique, c'est pafait à tout point. Nous avons l'impression de nous retrouver au centre des batailles et de ressentir le froid et la faim !

Côté dessin, Andrea Mutti fait un travail correct et parfois impressionnant sur ce tome. J'aurais aimé un dessin plus "fouillé" par moment, mais le dessinateur fait quand même un sacré boulot. Certaines scènes de batailles sont assez incroyables.

Un très bon tome qui ravira les amateurs de bonnes séries historiques.

 

Par , le

Les albums de la série CHAMPS D'HONNEUR

Nos interviews liées

Andréa MUTTI Pour Re-Mind chez Dargaud

Sceneario.com : Bonjour, Andrea. Apres avoir collaboré entre autres avec Saimbert, Malka ou Tackian, te voici avec une nouvelle série au coté du scénariste Alcante pour Re-Mind (chez Dargaud). Comment t’es tu retrouvé sur le projet ? Andréa Mutti : J'étais en contact avec Didier. Il cherchait un dessinateur pour sa nouvelle série. C'est Matteo Alemanno qui nous a présentés. Mon style lui plaisait et il a pensé qu'il conviendrait au projet. Quand j'ai lu ce projet, je l'ai trouvé vraiment intéressant, très moderne et avec de beaux personnages. Une belle idée avec une écriture fluide, très proche des séries TV les plus populaires. Bref, c'était vraiment cool !!... Sceneario.com : Re Mind est un thriller fantastique. Penses tu qu’une machine comme la Re Mind soit possible un jour ? Andréa Mutti :Un appareil aussi [...]

Lire la suite ›

Souvenirs d'un Elficologe par Thierry Gloris, scénariste.

Sceneario.com : Bonjour Thierry. Ce début d’année 2009 est très chargé pour toi. : en janvier, Saint-Germain (chez glénat), en février le troisième et dernier tome du Codex Angelique puis, pour le mois de marc , Souvenirs d’un elficologue chez Soleil. Les hasards du calendrier, me diras tu. Mais intéressons nous donc à Souvenirs d’un elficologue, ta nouvelle série chez Soleil Celtic. Peux-tu nous en faire un pitch rapide ? Nous presenter le départ de cette série ?
Thierry Gloris : Le monde celtique et ses légendes n’est guère accessible pour le non initié : Korrigans, ondine, feys, cromlech… Tout un univers à apprivoiser si l’on n’est pas né dedans. Il n’existe pas de bible, ni de dogmes prédéfinis. Le « celtisme » forme un corpus disparate formé de bribes d’anciens poèmes épiques chantés et d’ajouts plus ou moins heureux issus des contes retransmis oralement lors des veillées des siècles passés [...]

Lire la suite ›

Les secrets de Saint-Germain

Sceneario.com : Bonjour Thierry. Ce mois de janvier 2009 voit apparaître un nouvel héros et une nouvelle série dans le monde de la bande dessinée : Saint-Germain. Œuvre qui se situe sous le règne de Louis XV. Peux tu nous présenter ce nouveau héros ? Ainsi que ses compagnons ?
Thierry Gloris : Maximilien Dubet de Mondou, dit « Le comte de Saint Germain » est un personnage ambigu, qui travaille en tant qu’agent secret pour Louis XV mais poursuit simultanément ses propres objectifs. Ses origines sont nébuleuses, ses motivations mystérieuses. Ceci étant dit, il est un archétype du héros positif et pragmatique. Jamais pris à court d’humour, il préfère rire de la mort plutôt que de la craindre. Nous verrons au fur et à mesure des épisodes qu’un tel tempérament n’est pas inné mais s’est construit sur de nombreux drames personnels [...]

Lire la suite ›

Thierry GLORIS & Mikael BOURGOIN pour Le Codex Angélique tome 2

SCENEARIO : Bonjour Thierry. Bonjour Mikaël 
Pouvez-vous faire une présentation de Thierry Gloris et de Mikaël Bourgoin pour les internautes : sur votre parcours avant la publication de votre première BD Le Codex Angélique ?

Thierry Gloris : J’ai commencé par des études d’histoire que j’ai poussées jusqu’au DEA, puis je suis passé par une licence de communication. Avant de me lancer sur la voie logique du CAPES pour devenir professeur, j’ai réfléchi à ce que je voulais faire et je me suis rendu compte que ce qui m’importait le plus n’était pas l’histoire mais raconter DES histoires. J’ai alors commencé, avec un ami qui faisait les Beaux-Arts, à monter des projets pour l’édition. J’ai progressivement rencontré de nouvelles personnes (professionnels, dessinateurs amateurs, éditeurs…) qui m’ont orienté, critiqué, et j’ai dû prendre mon bâton de pèlerin car le chemin allait être long avant de décrocher le saint Graal du premier contrat [...]

Lire la suite ›

Nicolas Tackian et Andréa Mutti

Sceneario.com : Comment est né le projet Syndrôme de Caïn et la Collection Terres Secrètes?
Nicolas Tackian : En fait l'idée était de proposer à Soleil une collection qu'ils n'avaient pas encore, une collection qui aborderait les thèmes fantastiques ésotérique, mais en ayant une réflexion afin de ne pas faire ce qui existait déjà, car de nombreux éditeurs le font déjà et le font très bien, et ça marche très bien. Comme c'est un secteur qui marche, avec beaucoup d'histoires à raconter, beaucoup de choses à dire et que les lecteurs sont intéressés et aiment bien, avec un vivier de lecteurs aussi gros que celui de l'Héroïc Fantasy qui est le domaine traditionnel de Soleil, je voulais donc essayer de mettre en place une collection, avec à la fois des séries classiques en X tomes, 4 tomes, 6 tomes, dont le Syndrôme de Caïn est un exemple, et une série de oneshots permettant ainsi aux lecteurs d'avoir des histoires longues et des histoires courtes [...]

Lire la suite ›

Andrea MUTTI: quand un italien débarque chez les français...

Sceneario : Bonjour Andréa, peux tu te présenter en quelques mots?
Andréa Mutti : Bonjour à tous et merci pour votre accueil sur votre site. Bon, j’ai 30 ans, je suis marié et j’ai un petit garçon. J’habite à Brescia (Italie). Je suis géomètre de formation et j’ai étudié à l’école Ruben Sosa les comics, les illustrations et l’art pendant 3 ans, j’avais à l’époque 16-19 ans !. J’ai commencé aussitôt mes premières publications en petit strip dans un journal appelé Periferia, c’était en 1991.
Après j’ai collaboré avec les éditions Xénian pour une série de super héros du nom de DNAction (1992). J’ai dessiné 2 histoires d’horreur pour Demon-Story pour l’éditeur Fenix et pour le même éditeur une série de SF-Polar appelé Hell’s Patrol. (J’ai écrit deux histoires).
Le grand saut a été avec Star Comics éditions, où j’ai écrit Hammer deux histoires de SF et aussi Lazarus Ledd deux histoires de SF-Polar.
Après cette super expérience j’ai commencé une longue collaboration avec Bonelli éditions avec SF Nathan Never [...]

Lire la suite ›