L'homme qui a perdu son ombre

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LE LOMBARD

Genre :

Biographie

Fantastique

Hommage

Sortie :
ISBN : 9782803634316

Résumé de l'album L'homme qui a perdu son ombre

Pour échapper aux forces de la révolution française qui gronde la famille d'Adelbert Von Chamisso fuit la France pour se réfugier au bout du compte en Allemagne. Là le jeune homme commence à travailler comme palefrenier, tout en suivant les cours avec des jeunes allemands, et ce malgré la xénophobie ambiante. Ensuite, il intègre l'armée ou il finit par récupérer le grade de lieutenant. Il rencontre alors Hitzig et Varnhagen qui montent justement une revue de poésie ou Adelberg va pouvoir publier ses premiers poèmes. Grâce à ses deux amis, une fois l'armée terminée, il réussit à entrer dans les cercles très influents de Henriette Herz, Rahel Levin et Mme de Staël. Progressivement il se fait un nom dans le monde de la poésie, des cercles intellectuels, et finit, un jour par arriver à une réception organisée par le mystérieux "Mr. John". Il y rencontre un étrange homme tout de noir vêtu, qui lui propose un marché tout aussi bizarre, contre son ombre le vieil homme accepte de lui donner une bourse inépuisable. Commence alors une aventure rocambolesque à travers le monde...

Par Fredgri, le 07/03/2014

Notre avis sur l'album L'homme qui a perdu son ombre

Comme le précédent volume de la collection Romantica, les auteurs s'attardent à raconter la biographie de Chamisso qui glisse progressivement dans le fantastique dès le moment ou ils mélangent cette vie avec l'oeuvre principale de l'écrivain, "Peter Schlemihl", l'histoire d'un homme qui a perdu son ombre et qui parcourt le monde à sa recherche.

Le procédé est plutôt habile, d'autant qu'il permet à la fois d'appréhender l'œuvre et la vie de l'écrivain. Toutefois, c'est peut-être un peu dommage que Vandermeulen et Casanave focalisent autant sur l'aspect le plus anecdotique de la vie de Chamisso (ses conquêtes, sa maladresse, ses rencontres...) plutôt que sur son travail lui même qui apparait quelque peu secondaire, en fin de compte ! (il passe beaucoup plus de temps à prétendre être poète qu'à le montrer !)

Alors oui cet album reste agréable à suivre, et peut-être davantage quand on entre vraiment dans la fiction, on n'a juste pas forcément envie de s'attarder sur Chamisso lui même et encore moins sur ses textes et donc de suivre la lecture par une petite immersion dans ses livres ! J'attends néanmoins beaucoup le prochain volume annoncé qui tournera autour de Nerval, un auteur dont la vie a eu un profond impact sur son œuvre !
En tout cas il se ressort de cet album l'impression de suivre un jeune homme qui se cherche, sans cesse en position de déraciné, entre deux cultures, qui garde toutefois des inspirations romantiques très fortes !

La démarche reste tout de même très intéressante, car elle pourrait être un très bon moyen d'appréhender des auteurs par un adroit mélange entre vécu et imaginaire.
Une collection à surveiller de très près alors !

Par , le