Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Aire Libre

Genre :

Drame

Guerre

Sortie :
ISBN : 9782800150277

Résumé de l'album Tome 1

Août 1944. Saint-Malo, la ville est occupée par l'armée allemande.
Ewan, un jeune garçon y vit avec son grand-père, depuis que son père et son oncle ont été tués par l'ennemi en juin 1940.
L'armée américaine n'est plus qu'à quelques kilomètres de là. Le colonel Von Aulock prépare l'évacuation de la forteresse de la ville. Ewan décide, en compagnie de ses amis Léo et Corentin, de rejoindre la résistance. René, un membre des FFI doit amener ses deux derniers ainsi que Marie à son commandant. Malheureusement, René n'est pas dans le même camp. Il les mène aux allemands. Il obéit aux ordres de Bastien Fenec, qui était pourtant un de leurs amis. Ewan a échappé à ce piège, car il avait rendez vous avec son amie Françoise. Alors qu'il passe par les toits pour rejoindre ses amis, il se fait repérer par les soldats allemands...

 

Par Berthold, le 27/10/2012

Notre avis sur l'album Tome 1

La collection Aire Libre a toujours su nous proposer des livres de qualité depuis le début, avec des auteurs différents et de grand talents. Quand j'ai su que la collection allait publier Nicolas Malfin, le dessinateur de Golden City et que, de plus, il y serait auteur complet, ma curiosité a pris le dessus.
L'auteur s'est attaqué à un sujet pas facile, pas léger. En fait, il aborde un pan de l'histoire de Saint-Malo durant la Seconde Guerre Mondiale.
Dans Cézembre, Malfin met quelques personnages en scène, dans les deux camps, pour nous raconter un récit bien prenant, fort documenté et vraiment passionnant.

J'ai lu ce récit avec grand plaisir. J'ai été vraiment surpris par le talent de Malfin en tant que scénariste. Il n'y a pas de longueurs, il n'y a pas de temps morts. Ses personnages ne virent pas à la caricature. Il ne met pas en scène un méchant qui "cabotine" tout du long. Au contraire, tous sont bien traités. Chacun ayant sa propre histoire. Il a même réussi à ce que le lecteur s'attache à eux.
Il arrive aussi à nous émouvoir, à nous prendre conscience de la rudesse de ce que va vivre Saint-Malo à cette période. Nous assistons aussi aux attaques de l'aviation alliée pour "délivrer" la ville, comme les habitants, ceux qui sont prisonniers, Nous avons peur qu'une des bombes ne nous tombent dessus.

L'autre force de Nicolas Malfin, et ceux qui connaissent Golden City le savent déjà, c'est son graphisme. Ici, il continue à nous surprendre dans un genre où on ne l'attend pas. On sent qu'il s'est documenté puisque cela ressort dans ses cases que ce soit dans les véhicules ou les armes et autres décors. Il fait revivre le saint-Malo de l'époque.
Et puis, son dessin est animé, rythmé. On est emporté par tout cela sans s'en rendre compte. Il y a de très beaux passages, d'autres plus émouvants et difficiles.

Ce premier tome de Cézembre est une très belle surprise. Il confirme la naissance d'un nouveau scénariste.
Amateurs de belles histoires, de récits de résistances, de la Seconde Guerre Mondiale, Cézembre de Malfin saura vous plaire sans problème.

 

Par , le

Les albums de la série CEZEMBRE

Nos interviews liées

Nicolas Malfin et Golden City

Sceneario.com: Nicolas Malfin, bonjour et merci de prendre de votre temps que l’on sait précieux afin de répondre à nos questions. Pourriez vous présenter votre parcours afin que les lecteurs assidus ou néophytes puissent vous découvrir?
Nicolas Malfin: Bonjour a vous, mon parcours est tres classique, j'ai commencé à dessiner à l'age de 6 ans avec les albums d'asterix et de tintin et à concevoir ma première bd à 10 ans avec une histoire de piraterie. Ma passion pour le dessin était quotidienne, je crayonnais tous les jours.
Mais devenir dessinateur de bd n'a été qu'un rêve de petit garçon pendant trés longtemps, j'ai donc suivi des cycles d'études en physique et décroché un dea en physique des materiaux.
Tout au long de mes années d'études je me perfectionnais en dessin, anatomie, perspectives, au travers de mes lectures [...]

Lire la suite ›