CEUX QUI ONT DES AILES #1 First attack. Field of wing

voir la série CEUX QUI ONT DES AILES
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Akata

Genre :

Amour

Aventure

Manga

Shojo

Sortie :
ISBN : 2847899510

Résumé de l'album First attack. Field of wing

Dans un monde futuriste, sur une terre dévastée par les guerres et la pollution, Kotobuki vole pour survivre. Son point fort réside plus dans son agilité que dans le choix de ses cibles : elle parvient ainsi régulièrement à échapper aux soldats en les prenant de vitesse. Elle ne rencontre sur son chemin qu’un seul véritable obstacle : le grand capitaine Raïmon Shiragi. Ce dernier semble prendre un malin plaisir à l’intercepter pour mieux la laisser s’enfuir. Un beau jour, alors qu’elle vient de dérober un objet sans grande valeur, Raïmon lui met encore la main dessus. Cependant, il lui propose cette fois un marché inattendu : s’il parvient à l’attraper à son prochain vol, elle sera à lui.
Il n’en fallait pas plus pour décider Kotobuki à changer de vie : désormais, elle gagnera son argent honnêtement. Elle parvient ainsi à se faire embaucher dans une auberge comme femme à tout faire. Mais, alors qu’elle croyait pouvoir enfin tourner la page et changer de vie, sa réputation la rattrape tout comme Raïmon.

Par Komori, le NC

Notre avis sur l'album First attack. Field of wing

Ce manga est signé du même auteur que fruits basket. Le dessin y est cependant moins aéré et moins fin. Le trait des personnages reste dans le style shojo, mais il est parfois inégal. Les cases, quant à elles, sont assez denses, sensation d’autant plus accentuée qu’il y a parfois profusion d’effets visuels. On sent qu’il s’agit d’une œuvre ancienne dans la création de cet auteur. Le tout reste néanmoins agréable. Probablement en raison des caractères bien trempés des deux personnages principaux : une voleuse naïve et prude, et, un ex-militaire légèrement instable psychologiquement.
Le scénario projette le lecteur dans un monde dévasté où règne la pauvreté. Les héros vont aller de rencontres en rencontres, apportant un peu d’espoirs à chacun de leur passage, sans vraiment s’en rendre compte. On assiste ainsi à une succession d’histoires à tiroirs, chacune faisant le jour sur le passé des héros tout en apportant des éléments à la quête sous-jacente des « ailes ».
Un manga sympathique pour jeunes filles en fleurs.

Par , le

Les albums de la série CEUX QUI ONT DES AILES